Leaderboard

Vous êtes ici: Sujets Prioritaires » Sclérose en plaques » Actualités 21. Août 2017
Recherche
santeweb.ch
Actualités
Sujets Prioritaires
Alimentation: allergie, intolérance
Cancer de la prostate
Cancer du col de l’utérus, les verrues génitales
Cancer du sein
Carence en fer
Cholestérol
Coagulation sanguine, thrombose
Cystite, Infection urinaire
Digestion, troubles digestifs
Endométriose
Leucémie myéloïde chronique LMC
Maladie de Crohn, SII
Ménopause
Menstruation
Mycose des ongles
Peau sèche
Renforcer le système immunitaire
Sclérose en plaques
Actualités
Opinion d'experts
Faits
Symptômes
Diagnostic
Traitement
Astuces
FAQ
Glossaire
Liens
Historique
Actualités
Maladies
Symptômes
Pharmacie à domicile
Alimentation
Prévention
Stress
Premiers secours
Sky Left
Écriture: écriture augmenter écriture diminuer Envoyer comme e-mail Aperçu avant impression

Rect Top

Traitement des MS : sécurité des nouveaux médicaments

Le Professeur Stefan Russmann, chef de service en pharmaco-épidémiologie et sécurité des médicaments à l’hôpital universitaire de Zürich, explique les risques liés aux nouveaux médicaments.

''L’autorisation d’un nouveau médicament ne signifie pas qu’il n’existe aucun doute sur la sécurité. Cela signifie seulement que l’utilisation justifiée compense le risque potentiel en raison des données existantes à une période donnée''.
 
D’après le Docteur Russmann, cette citation - conforme à la traduction anglaise - de P.Wallner, du bureau de contrôle des médicaments de Londres, résume l’enjeu concernant l’évaluation de la sécurité des médicaments.
 
Cette situation s’applique également aux nouveaux médicaments de la MS qui sont en attente d’autorisation.
 
Des études cliniques ont mis en évidence une réduction notable du taux des poussées, mais parallèlement un risque élevé concernant surtout les infections avérées. Comme ces médicaments agissent par une inhibition du système immunitaire, le risque à long terme pour les infections et les tumeurs malignes est encore mal connu.

 

Les supports d’évaluation risque-utilisation

L’efficacité d’un médicament est en général étudiée par des études cliniques contrôlées. À cet effet la substance est comparée soit avec un placébo – soit avec un autre médicament dont l’efficacité est avérée.
 
Plusieurs méthodes servent à évaluer la sécurité et la tolérance d’une nouvelle substance:

 

  • Études cliniques: les effets indésirables courants d’un nouveau médicament peuvent être découverts au cours des études imposées pour l’autorisation. Si ceux-ci prédominent sur l’utilisation potentielle, le médicament n’est pas autorisé. Cependant les études cliniques reflètent mal l’utilisation du médicament au quotidien car les patients sont choisis d’après des caractéristiques définies et le nombre de participants est limité. De plus la durée d’une étude est la plupart du temps trop courte pour pouvoir exclure des conséquences à long terme. Les effets secondaires graves, qui surviennent rarement, n’apparaissent pas dans ces études.
  • Système de pharmaco-vigilance (surveillance systématique des médicaments après autorisation): ce système, Swissmedic, - institut suisse des produits thérapeutiques - où tous les effets secondaires graves d’un médicament sont répertoriés par le médecin, est très bien organisé et au point. Une quantification des effets secondaires d’un médicament est cependant impossible.
  • Études épidémiologiques: au cours de ces études les données des patients (y compris les effets secondaires) et les ordonnances sont collectées et évaluées électroniquement. La substance peut alors être étudiée dans une situation quotidienne sur un nombre très important de patients. La difficulté consiste à prendre en considération tous les facteurs essentiels qui ont pu avoir une influence sur l’action et les effets secondaires.

Les travaux du Docteur Russmann montrent que l’étude du risque et de l’utilisation d’un nouveau médicament est une tâche complexe et intensive. Donner un avis se révèle souvent impossible et une considération  ''noir / blanc'' (tout mauvais / tout bon) n’est pas adaptée à cette situation complexe.

 

Pour en savoir plus

Mediscope, Dr. Daniel Desalmand

28.12.2010 - dzu

 
Rect Bottom
 

SEP - En savoir plus

sep active

Actualités

Connaissances

Vivre avec la SEP

 

 

 

Sources, symtpômes, options diagnostiques et thérapeutiques

En savoir plus >>

Sky right 1
Sky right 2
Adserver Footer