Leaderboard

Vous êtes ici: Sujets Prioritaires » Renforcer le système immunitaire » Vaccination 30. Avril 2017
Recherche
santeweb.ch
Vaccination
Sujets Prioritaires
Alimentation: allergie, intolérance
Cancer de la prostate
Cancer du col de l’utérus, les verrues génitales
Cancer du sein
Carence en fer
Cholestérol
Coagulation sanguine, thrombose
Cystite, Infection urinaire
Digestion, troubles digestifs
Endométriose
Leucémie myéloïde chronique LMC
Maladie de Crohn, SII
Ménopause
Menstruation
Mycose des ongles
Peau sèche
Renforcer le système immunitaire
Actualités
Risque de maladie des voies respiratoires
Mesures générales
Vaccination
Sclérose en plaques
Actualités
Maladies
Symptômes
Pharmacie à domicile
Alimentation
Prévention
Stress
Premiers secours
Sky Left
Écriture: écriture augmenter écriture diminuer

Rect Top

La vaccination

 
La vaccination constitue un autre mode de stimulation naturelle du système immunitaire. Le but de la vaccination consiste à créer une immunité contre un agent pathogène précis ou parfois même contre une souche de germes bien déterminée.

 

L’exemple le plus connu de vaccination unique (avec 2 vaccinations partielles) est la vaccination des enfants contre la rougeole, les oreillons et la rubéole (ROR), qui crée une immunité à vie.

 

A l’inverse, le vaccin contre la grippe, par exemple, doit être renouvelé tous les ans, étant donné que les souches de virus évoluent rapidement et que le vaccin de l'année précédente ne garantit pas une protection suffisante pour l'hiver suivant.

 

Le tableau suivant répertorie les vaccins de base recommandés, conformément au Plan de vaccination de l’Office fédéral de la santé publique (OFSP) et de la Commission fédérale pour les vaccinations (CFV):

 

Plan suisse de vaccination 2011 (PDF) Office fédéral de la santé publique

 

 

D’une manière générale, on distingue les vaccins actifs et les vaccins passifs.

 

Vaccination active

Tous les vaccins du Plan de vaccination suisse (voir ci-dessus) sont des vaccins actifs. On utilise soit des vaccins vivants soit des vaccins inactivés. Le vaccin vivant contient des agents pathogènes affaiblis, qui ne peuvent pas déclencher la maladie. Le vaccin inactivé contient des agents pathogènes morts ou des fragments de l’agent pathogène d’origine (antigène). Les vaccins vivants ou inactivés sont administrés par injection ou par voie orale, ce qui entraîne normalement une réaction de défense ciblée et une immunité spécifique contre cet agent pathogène.

 

Vaccination passive (Immunisation)

L’immunisation passive consiste à injecter directement l’anticorps contre l’agent pathogène ou contre une toxine de l’agent pathogène. Avantages: le corps est immédiatement protégé, sans avoir à attendre que les anticorps se développent. Inconvénients: l’effet ne dure que quelques mois, étant donné que les cellules de défense du système immunitaire n'ont pas été suffisamment en contact avec le véritable antigène.

Mediscope
 
11.01.2012 - dzu
 
 
 


Rect Bottom
 

Sources, symtpômes, options diagnostiques et thérapeutiques

En savoir plus >>

Sky right 1
Sky right 2
Adserver Footer