Leaderboard

Vous êtes ici: Sujets Prioritaires » Renforcer le système immunitaire » Mesures générales 24. Février 2017
Recherche
santeweb.ch
Mesures générales
Sujets Prioritaires
Alimentation: allergie, intolérance
Cancer de la prostate
Cancer du col de l’utérus, les verrues génitales
Cancer du sein
Carence en fer
Cholestérol
Coagulation sanguine, thrombose
Cystite, Infection urinaire
Digestion, troubles digestifs
Endométriose
Leucémie myéloïde chronique LMC
Maladie de Crohn, SII
Ménopause
Menstruation
Mycose des ongles
Peau sèche
Renforcer le système immunitaire
Actualités
Risque de maladie des voies respiratoires
Mesures générales
Vaccination
Sclérose en plaques
Actualités
Maladies
Symptômes
Pharmacie à domicile
Alimentation
Prévention
Stress
Premiers secours
Sky Left
Écriture: écriture augmenter écriture diminuer

Rect Top

Mesures générales

 

Le système immunitaire peut être stimulé grâce à quelques mesures simples qui sont de toute façon bonnes pour la santé.
 
Un autre moyen de stimuler le système immunitaire pour se protéger des maladies infectieuses est le vaccin; cette méthode est décrite dans la rubrique ’’Vaccination’’.

 

 

 

Un mode de vie sain

Vivre sainement est la base d’un système immunitaire efficace et sain. Les activités listées ci-dessous sont prouvées pour avoir un effet bénéfique sur le système immunitaire et donc pour aider le corps à s’armer contre les maladies infectieuses:

Alimentation équilibrée

Un système immunitaire sain a besoin d’une alimentation équilibrée. En plus de correctement proportionner les aliments de base que sont les protéines, les graisses et les hydrates de carbone, il faut également tenir compte d’un apport suffisant en vitamines, minéraux, substances végétales secondaires, fibres alimentaires et oligoéléments. Avec la formule alimentaire ’’5 par jour‘‘ (5 portions de fruits et légumes), vous fournissez déjà à votre corps les substances alimentaires et immunitaires les plus importantes.

Voir aussi la pyramide alimentaire de la société suisse de nutrition, et les recommandations pour l’apport journalier en fluides.

 

Les vitamines et les minéraux sont importants pour un fonctionnement optimal de notre système immunitaire. La consommation journalière de fruits est de ce fait recommandée. Les compléments alimentaires ne sont en général pas nécessaires lorsque l’alimentation est saine et variée et ne devraient être consommés que si recommandés par un médecin. Exception : les personnes âgées, qui ont tendance à se nourrir trop simplement, peuvent sans autre bénéficier de compléments en vitamines et/ou en minéraux.

 
 

 

Sport à l’air libre

Un exercice régulier – de préférence à l’air libre – ou les sports d’endurances (vélo, nage, marche, ski de fond, etc.) maintiennent le corps et son système immunitaire au top. Le sport d’endurance est tout particulièrement un bon ‘‘exercice‘‘ pour le système immunitaire et active ses cellules.

 

Et pourquoi à l’air libre ? Des stimuli réguliers liés à un changement de température (chaud/froid) permettent un ’’endurcissement’’ bénéfique. Avec le temps, le corps peut ainsi s’habituer mieux et plus rapidement aux changements de températures et mieux empêcher des infections.

 

''Je n’ai pas le temps de faire sport'' ne devrait pas être une excuse. Tout le monde a la possibilité de s’organiser un minimum d’effort physique par jour : monter les escaliers au lieu de prendre l’ascenseur, laisser autant que possible la voiture au garage, descendre du bus une station plus tôt et faire le reste du chemin à pied ou encore aller faire les commissions en vélo. Règle commune pour rester au top : celui qui n’aime pas faire de sport devrait trois fois par semaine marcher à vive allure durant au moins une demie heure.

 
 

Alterner le chaux et le froid

Le sport d’endurance et un exercice corporel quotidien ne sont pas les seules possibilités pour rester en santé et maintenir, voir renforcer, le système immunitaire. Les recommandations ci-dessous ont aussi un effet prouvé comme positif sur le système de défense du corps humain:

 

Méthode de Kneipp:

Jets d’eau sur les bras, les jambes, ou le corps entier (sauf la tête !), ou des bains de pieds. Attention : préalablement consulter un médecin en cas de fièvres infectieuses ou de maladies cardiaques.

 

La méthode de Kneipp devrait commencer avec de l’eau chaude et se terminer avec de l’eau froide. Il faut ensuite se mouvoir afin que le réchauffement du corps débute de suite. Il n’est pas nécessaire d’utiliser une source de chaleur externe (lampe, chauffage) si l’on se trouve dans une chambre suffisamment chaude et que l’on est enveloppé d’un linge ou que l’on se couche pour quelques minutes dans un lit.

 
 

Utilisation de l’eau

Durant la période fraiche de l’année, courir pieds nus tôt le matin sur l’herbe humide ou sur la neige. Se frotter ensuite les pieds pour les sécher et se mouvoir (ne pas utiliser de l’eau chaude pour les ‘‘décongeler‘‘ !)

 

Sauna ou bain de vapeur:

Le sauna ne fait pas seulement du bien en hiver. Passer d’une chambre chaude à une douche froide est toujours bénéfique: cela renforce le système immunitaire, aide à se relaxer et soigne la peau. La chaleur améliore la circulation sanguine des muqueuses, dope l’élimination des sécrétions et augmente la production de substances défensives. Ne pas pratiquer en cas de fièvres, de grippes ou de refroidissements.

 

De tels stimuli chaud/froid ‘‘endurcissent‘‘ le corps. Les bains alternatifs ont un effet similaire sur le système cardiovasculaire.

 

Attention: en cas de maladies cardiovasculaires, veuillez préalablement consulter un médecin.

 

Et: ne pratiquez ces méthodes que si vous êtes suffisamment en santé. En aucun cas lors d’un refroidissement ou d’une fièvre.
 
 

 

Relaxation

Le stress nuit au système immunitaire via l’effet néfaste des hormones du stress. Des exercices physiques réguliers, le sport d’endurance ou les exercices de relaxation (méditation, yoga, etc.) aident contre cela. La devise reste ‘‘De tout sans trop‘‘ – que ce soit au travail ou lors du temps libre. Un bon équilibre vie-travail est sain et prévient du stress. Et : apprenez aussi à dire non et à remettre au lendemain. D’autres experts déclarent que rire régulièrement fait aussi du bien au système immunitaire.

 
 

 

Eviter les substances nocives

Une consommation modérée d’alcool, arrêter de fumer et ne pas abuser du café sont bénéfiques pour la santé – c’est maintenant bien connu. Par contre, les experts ne préconisent pas spécialement les cures et les désintoxications. Il est  important de toujours s’alimenter suffisamment et équilibré.

 

Une autre étude récente montre qu’une abstinence d’alcool durant un mois après une consommation importante de cette boisson fait plus de mal que de bien. Pour savoir pourquoi, lisez ceci : Alcool: un mois d’abstinence ne sert à rien.
 
 

 

Que faire en cas de grippes ou de refroidissements

Lors de refroidissements (infections grippales) ou d’infections réelles par le virus de la grippe, il faut si possible éviter le stress (le froid y compris) et se laisser le temps de guérir totalement.  Le système immunitaire a besoin de toute l’énergie disponible pour combattre la maladie infectieuse. Donc lors d’une grippe : bien s’emmitoufler, rester au lit et boire du thé.

 

Avec un mode de vie sain – notamment avec suffisamment de sommeil, une alimentation saine, pas d’alcool ni de cigarette et assez d’exercice physique à l’air frais – vous serez, lors d’un léger refroidissement, plus vite sur pieds et en forme.

 
 

Médicaments à base de plantes

Il existe toute une gamme de médicaments à base de plantes pour renforcer le système immunitaire. Des études menées aux Etats-Unis et au Danemark ont démontré qu’ils sont largement utilisés: la moitié des personnes interrogées déclarent prendre des médicaments à base de plantes pour renforcer leur système immunitaire. Leur efficacité réelle n’a cependant pas été prouvée, faute d’études scientifiques concluantes.

 

L’échinacée est l’une des substances les plus couramment utilisées. Des expériences sur des animaux démontrent qu’elle active le système immunitaire. La majorité des études de qualité réalisées sur l’homme ont cependant démontré que l’échinacée n’a aucun effet préventif (prophylaxie) contre les infections.

 

Les vitamines aussi sont fréquemment utilisées pour se prémunir contre les infections. La littérature spécialisée ne comporte pourtant que peu d’indications concernant un tel effet. Selon une étude, la vitamine C présente un certain intérêt pour la prévention des rhumes mais en aucun cas pour leur traitement. De même, la vitamine E possède certaines propriétés protectrices. Une étude récemment publiée démontre cependant que les personnes qui prennent régulièrement de fortes doses de vitamine E vivent moins longtemps que des personnes présentant un état de santé similaire mais ne prenant pas de vitamine E.

 

Mediscope
 
17.01.2012 - dzu
 
 
 


Rect Bottom
 

Sources, symtpômes, options diagnostiques et thérapeutiques

En savoir plus >>

Sky right 1
Sky right 2
Adserver Footer