Leaderboard

Vous êtes ici: Sujets Prioritaires » Peau sèche » Symptômes 29. Avril 2017
Recherche
santeweb.ch
Symptômes
Sujets Prioritaires
Alimentation: allergie, intolérance
Cancer de la prostate
Cancer du col de l’utérus, les verrues génitales
Cancer du sein
Carence en fer
Cholestérol
Coagulation sanguine, thrombose
Cystite, Infection urinaire
Digestion, troubles digestifs
Endométriose
Leucémie myéloïde chronique LMC
Maladie de Crohn, SII
Ménopause
Menstruation
Mycose des ongles
Peau sèche
Structure de la peau
Facteurs de risque
Eczéma professionnel
Peau des enfants
Peau en hiver
Symptômes
Examens
Traitement
Prévention
Actualités
Renforcer le système immunitaire
Sclérose en plaques
Actualités
Maladies
Symptômes
Pharmacie à domicile
Alimentation
Prévention
Stress
Premiers secours
Sky Left
Écriture: écriture augmenter écriture diminuer

Rect Top

La peau sèche est fragile, tiraille et démange

La peau sèche
est rugueuse,
tiraille et démange
 

La peau sèche se manifeste lorsque la barrière cutanée (couche cornée et manteau acide protecteur) est endommagée. La peau perd de son humidité et se dessèche.

 

La surface de la peau devient rugueuse et fragile, elle commence à tirailler et à démanger.

 

La peau peut ensuite gercer, accentuant ainsi la perte d’hydratation. Les substances nocives et les agents pathogènes peuvent alors pénétrer plus aisément la peau, la rendant plus sensible à d’autres agressions.

 

 

Une peau saine, lisse et souple, signe d’une barrière cutanée intacte

Barrière cutanée intacte ©Spirig Pharma SA

 

Peaux normales

Une peau normale et saine produit des facteurs naturels d’hydratation (NMF, Natural Moisturizing Factor) qui, associés aux corps gras de la peau, veillent à ce qu’elle ne se dessèche pas et reste souple. Une peau normale n’est ni trop sèche, ni trop humide et, sans être grasse, elle n’est pas non plus pauvre en lipides. Une peau est dite «normale» lorsque les glandes sébacées et sudoripares fonctionnent correctement et que la barrière cutanée est intacte.

 

Peaux mixtes

Les différents
types de peau du visage
 

La plupart des personnes ont une peau à tendance mixte, caractérisée par des zones grasses et d’autres sèches. La peau du visage est généralement mixte: au niveau du front, du nez et du menton (la zone T), la peau est souvent plus grasse, alors qu’elle est plus sèche au niveau des joues et du contour des yeux.
 
Ceci tient au fait que la quantité de sébum produit varie selon les zones du visage.

 

Si la peau est plutôt grasse ou plutôt sèche au niveau du visage, elle peut avoir une nature différente à d’autres endroits du corps (torse, extrémités, fesses).

 

Vieillissement et dessèchement cutané

Beaucoup de personnes âgées souffrent de sécheresse cutanée, liée au vieillissement naturel de la peau. Les cellules cutanées se renouvellent plus lentement et la peau s’affine. La sécrétion de sébum et de sueur diminue et les capacités de la peau à retenir l’humidité s’amenuisent, les facteurs naturels d’hydratation étant produits en moindre quantité. Tout ceci augmente le risque d’une sécheresse cutanée croissante, d’une sensibilité accrue et de la formation de rides.

 

La peau sèche, symptôme principal d’une barrière cutanée perturbée

Lorsque la barrière cutanée est endommagée, la peau perd de son humidité et se dessèche. La surface de la peau devient rugueuse et fragile et commence à tirailler ou à démanger. La peau peut ensuite se gercer, accentuant ainsi la perte d’hydratation.

 

Les substances nocives et les agents pathogènes peuvent alors pénétrer plus aisément la peau, la rendant plus sensible.

 

Barrière cutanée perturbée ©Spirig Pharma SA

 

Le dessèchement cutané physiologique (non causé par une maladie)

La peau est souvent soumise aux influences saisonnières. Le dessèchement cutané survient en hiver car nous transpirons moins et la peau sécrète moins de sébum. En revanche, nous transpirons plus en été et la sueur apporte suffisamment de graisses cutanées à la surface de la peau – la peau est alors lisse et souple. Le dessèchement cutané physiologique – en particulier saisonnier – se traite assez facilement au moyen de soins appropriés.

 

Cependant, si la peau reste sèche malgré des soins intensifs et appropriés sur une longue période, il faut alors consulter un médecin (dermatologue). En effet, une peau sèche peut être annonciatrice d’une maladie.

 

La peau des enfants et des bébés

La peau des bébés
est très sensible
 

Les bébés aussi peuvent souffrir de sécheresse cutanée. Leur peau est plus fine que celle des adultes; la couche cornée et le manteau acide protecteur ne sont pas encore suffisamment stables. Ceci rend leur peau extrêmement sensible aux facteurs externes.

 

En consultant la rubrique Peau des enfants, vous apprendrez comment protéger la peau des nourrissons contre le dessèchement et à quel moment une consultation chez le pédiatre s’avère nécessaire. Vous trouverez également des conseils sur les soins à apporter.

Voir aussi: Peau des enfants >>

 

Le dessèchement cutané causé par une maladie de la peau

Neurodermite, dermatite atopique

La neurodermite est l’affection cutanée chronique la plus fréquente chez les enfants, mais elle touche aussi de plus en plus d’adultes. En cas de neurodermite, la production de sébum diminue et la perte d'hydratation augmente, provoquant des lésions au niveau de la barrière cutanée. Afin d’éviter toute lésion, il est nécessaire de procurer à sa peau un traitement de base préventif et adéquat.

Voir rubrique Traitement.


Les facteurs héréditaires et environnementaux ont une influence sur le risque de développer une neurodermite. En général, les enfants qui en sont atteints présentent aussi un risque élevé d’asthme ou de rhume des foins.

 

Ces enfants ont en principe une peau sèche, plus ou moins sur tout le corps. La plupart du temps, la neurodermite apparaît au cours de la première année de vie du bébé et se manifeste par des éruptions cutanées qui démangent et surviennent par poussées. Signes chez le nourrisson: des lésions cutanées caractérisées par des croûtes et des suintements (croûtes de lait) qui apparaissent d’abord au niveau de la tête, puis des poignets et de l’intérieur des articulations des bras et des jambes.

 

A partir de la 2e année, apparaît un dessèchement marqué de la peau; un eczéma se développe d’abord sur le visage puis au niveau du cou, des coudes, des genoux et de l’intérieur des poignets.

 

En savoir plus: Signes cliniques de la neurodermite, dermatite atopique

 

Psoriasis

Le psoriasis est une maladie inflammatoire chronique de la peau. Cette affection n’est pas contagieuse mais elle peut être héréditaire. Le psoriasis se caractérise par des zones rougies (enflammées), prurigineuses et fortement squameuses, qui se situent généralement sur les coudes, l’intérieur des articulations des jambes, la tête ou le torse.

 

Souvent, les patients atteints de psoriasis ont aussi la peau sèche. Au niveau des zones touchées par le psoriasis, la composition des graisses entre les cellules cornées de la couche cutanée la plus externe se modifie et la peau parvient moins bien à réguler sa rétention d’eau. La peau n’est ainsi plus suffisamment protégée contre l’évaporation d’eau – elle se dessèche.

 

En savoir plus: Signes cliniques du psoriasis

 

Affections cutanées liées au travail – Dermatoses professionnelles

Au travail, les mains
nécessitent une
protection particulière
 

Les mains de certains professionnels sont particulièrement exposées.

 

En contact régulier avec l’eau, avec des produits chimiques ou bien encore avec des substances biologiques, leurs mains deviennent sèches et rugueuses et sont sujettes à l’eczéma.

 

 

 

 

 

 

 

 
Mediscope
 
31.01.2013 - dzu
 
 
 


Rect Bottom
 

Sources, symtpômes, options diagnostiques et thérapeutiques

En savoir plus >>

Sky right 1
Sky right 2
Adserver Footer