Leaderboard

Vous êtes ici: Sujets Prioritaires » Peau sèche » Facteurs de risque 25. Juin 2017
Recherche
santeweb.ch
Facteurs de risque
Sujets Prioritaires
Alimentation: allergie, intolérance
Cancer de la prostate
Cancer du col de l’utérus, les verrues génitales
Cancer du sein
Carence en fer
Cholestérol
Coagulation sanguine, thrombose
Cystite, Infection urinaire
Digestion, troubles digestifs
Endométriose
Leucémie myéloïde chronique LMC
Maladie de Crohn, SII
Ménopause
Menstruation
Mycose des ongles
Peau sèche
Structure de la peau
Facteurs de risque
Eczéma professionnel
Peau des enfants
Peau en hiver
Symptômes
Examens
Traitement
Prévention
Actualités
Renforcer le système immunitaire
Sclérose en plaques
Actualités
Maladies
Symptômes
Pharmacie à domicile
Alimentation
Prévention
Stress
Premiers secours
Sky Left
Écriture: écriture augmenter écriture diminuer

Rect Top

Facteurs de risque d’une peau sèche

La peau sèche est
toujours un problème
complexe
 
Il convient de distinguer peau sèche physiologique (sécheresse cutanée non causée par une maladie) et peau sèche pathologique (sécheresse cutanée due à une maladie).
 
Le type de peau détermine aussi si la peau a plutôt tendance à être sèche, normale ou grasse. Une peau normale n'est ni trop sèche, ni trop humide; sans être trop grasse, elle n’est pas non plus trop pauvre en lipides. Au contraire, la peau sèche se caractérise à la fois par un manque d’hydratation et de lipides.

 

La peau sèche, signe d’un dysfonctionnement de la barrière cutanée

Si la peau ne parvient pas à absorber suffisamment d’eau ou si elle perd trop d’humidité, elle devient sèche et rugueuse, ce qui réduit considérablement sa fonction de barrière protectrice et accroît le risque de maladies cutanées d’origine inflammatoire, allergique ou infectieuse. Souvent, une peau sèche s’accompagne d’inflammations, de saignements et de démangeaisons. Le dessèchement cutané influe également sur le bien-être physique des personnes concernées, qui ressentent un certain inconfort.

 

Facteurs de risques ou conditions favorisant l’apparition d’une peau sèche physiologique:

  • Des soins inappropriés ou l’usage excessif de savons, de parfums, de produits cosmétiques; des bains trop chauds ou trop fréquents; mais aussi une hygiène corporelle insuffisante
  • Une déshydratation cutanée due à des facteurs externes comme les conditions climatiques (chaleur, froid), l’environnement, les substances chimiques
  • Des expositions trop fréquentes au soleil
  • Un desséchement de la peau dû aux conditions de travail et généralement causé par un contact fréquent de la peau avec des substances biologiques, physiques ou chimiques ou par l’exposition aux UV (soleil). Ce type de «peau sèche» se caractérise souvent par de l’eczéma allergique ou non allergique qui, en fonction de sa nature, touche fréquemment les mains. Pour de plus amples informations: Eczéma professionnel >>
  • Une sécheresse cutanée congénitale: sécrétion insuffisante de sébum (corps gras produit par la peau) et mauvaise régulation de l’hydratation de la peau
  • La peau des enfants (voir rubrique Peau des enfants)
  • La peau des personnes âgées: avec l’âge, la production de sébum diminue, la peau absorbe moins d’humidité et les glandes sudoripares sécrètent moins de sueur
  • Certains médicaments (pommades à base de cortisone, diurétiques, pilules contraceptives, par ex.) ou traitements par radiothérapies ou chimiothérapies
  • Facteurs hormonaux: puberté, grossesse, ménopause
  • Une forte insuffisance pondérale; une dénutrition associée à une carence en vitamines, minéraux et oligoéléments
  • La consommation d’alcool et de nicotine

 

Facteurs de risques d’une peau sèche pathologique:

  • Maladies de la peau (névrodermite, psoriasis, par ex.)/lien vers les signes cliniques
  • Infections dues à des bactéries, des virus ou des champignons
  • Diabète, maladies rénales, fonctionnement insuffisant des glandes parathyroïdes ou de la thyroïde, apport réduit en nutriments (vitamines, minéraux et oligoéléments) en cas de maladies intestinales chroniques (colite ulcéreuse et maladie de Crohn, par ex.) ou de maladie cœliaque (intolérance au gluten)

 

Conséquences d’une peau sèche

Maladies de la peau causées par une peau sèche

Des affections cutanées surviennent souvent suite à une déshydratation permanente de la peau. Les personnes les plus à risque de développer ce type de maladies sont les personnes présentant une sécheresse cutanée congénitale, ainsi que celles issues de certaines catégories professionnelles, sans oublier les personnes âgées et les enfants.

 

La peau sèche en tant que symptôme d’une maladie

La peau sèche peut aussi être le symptôme d’une affection cutanée (névrodermite, psoriasis, par ex.) ou d’une affection interne (diabète, maladies rénales, par ex.). Important: Dans les cas les plus complexes de dessèchement cutané, lorsque l’on n’obtient aucune amélioration notable malgré des soins appropriés ou que d'autres symptômes apparaissent, il est recommandé de consulter un médecin. Celui-ci cherchera à déterminer si la personne concernée ne souffre pas d’une maladie sous-jacente.


Le dessèchement cutané peut être très éprouvant pour les personnes concernées. C’est pourquoi ces personnes ne devraient.

 
Mediscope
 
31.01.2003 - dzu
 
 
 


Rect Bottom
 

Sources, symtpômes, options diagnostiques et thérapeutiques

En savoir plus >>

Sky right 1
Sky right 2
Adserver Footer