Leaderboard

Vous êtes ici: Sujets Prioritaires » Peau sèche » Actualités 28. Avril 2017
Recherche
santeweb.ch
Actualités
Sujets Prioritaires
Alimentation: allergie, intolérance
Cancer de la prostate
Cancer du col de l’utérus, les verrues génitales
Cancer du sein
Carence en fer
Cholestérol
Coagulation sanguine, thrombose
Cystite, Infection urinaire
Digestion, troubles digestifs
Endométriose
Leucémie myéloïde chronique LMC
Maladie de Crohn, SII
Ménopause
Menstruation
Mycose des ongles
Peau sèche
Structure de la peau
Facteurs de risque
Eczéma professionnel
Peau des enfants
Peau en hiver
Symptômes
Examens
Traitement
Prévention
Actualités
Renforcer le système immunitaire
Sclérose en plaques
Actualités
Maladies
Symptômes
Pharmacie à domicile
Alimentation
Prévention
Stress
Premiers secours
Sky Left
Écriture: écriture augmenter écriture diminuer Envoyer comme e-mail Aperçu avant impression

Rect Top

L’eczéma de contact professionnel des mains - une pathologie très courante

Lors du congrès européen de la peau à Istanbul, des dermatologues ont rapporté un problème fréquent: l’eczéma de contact professionnel des mains. Les troubles ressentis au quotidien, la stigmatisation ainsi que les frais de la santé personnels et sociaux causés par cette maladie étaient au premier plan de la discussion.

L’eczéma des mains
est très fréquent
parmi le personnel de
nettoyage
 
Le rapport a été publié dans le journal médical ArsMedici 24 2013. Voici un résumé de cet article rédigé pour les non-professionnels.
 
L’eczéma des mains a une forte prévalence parmi la population: en Allemagne, une personne sur dix est affectée. Cependant, uniquement 50 à 70% des personnes souffrant de ce type d’eczéma consultent un dermatologue, alors que pour 20% d’entre eux disent que l’eczéma constitue une nuisance au travail. Ceci cause également de nombreux arrêts de travail, voire une invalidité forçant un employé sur dix à se reconvertir professionnellement.
 
Pour obtenir des informations détaillées concernant l’eczéma des mains parmi la population allemande, la société allemande de Dermatologie DDG (Deutsche Dermatologische Gesellschaft) a élaboré en 2009 un registre appelé Registre CARPE (registre de l’eczéma chronique des mains pour le management des patients à long terme). C’est l’hôpital universitaire de Heidelberg qui géra ce registre jusqu’en 2013. Les paramètres clés étaient: le profil des patients (âge, sexe, profession, facteurs de risque, etc.), degré de sévérité et évolution de la maladie, nuisance au travail ou au quotidien, résultat du traitement et satisfaction des patients.
 
Le registre CARPE a recensé plus de 1100 patients, dont 55% de femmes. Les patients avaient en moyenne 47 ans et souffraient d’un eczéma des mains depuis 7,6 ans. Au début du recensement, 80% des patients étaient employés, mais un quart d’entre eux étaient dans l’incapacité de travailler en raison de leur maladie. 30% signalaient que l’eczéma des mains empiétait moyennement sur leur quotidien, alors que 40% en souffraient beaucoup.

 

Eczéma des mains – quelles professions augmentent le risque de maladie?

Lorsqu’il s’agit d’eczéma des mains, se sont surtout les professionnels qui ont souvent les mains mouillées qui sont à risque de développer un eczéma des mains. On définit ces professions comme suit : l’employé a les mains mouillées pendant plus de 2 heures par jour ou se lave les mains une dizaine voire une vingtaine de fois pendant une journée de travail. Au premier rang, ce sont les professionnels de la santé qui sont concernés avec plus de 20% de cas recensés, suivi des professions dans le domaine gastronomique (notamment les auxiliaires de cuisine) et du personnel de nettoyage et d’entretien. Les ouvriers et les coiffeurs bouclent le classement des branches les plus touchées par l’eczéma des mains.

 

Eczéma des mains – des troubles physiques aussi bien que psychiques

Autres les troubles physiques causés par les eczémas des mains (démangeaison, douleurs, rougeur, fissures et/ou gerçures, etc.), 81% des personnes touchées souffrent également d’un manque de confiance en soi ou de phobies sociales (les patients n’osent plus côtoyer leur entourage). Les experts pensent que cela est dû au fait que les mains sont des „outils“ visibles et très utiles pour communiquer et côtoyer des personnes. Une étude suédoise affirmait il y a quelques années que 81% des patients affectés par un eczéma des mains souffraient de troubles émotionnels ou sociaux. Un tiers même souffrait de troubles du sommeil. Ceci a été confirmé par le registre CARPE: Parmi 151patients, 36% d’entre eux affirmèrent souffrir, 11% souffrir énormément en raison de leur maladie.

 

Les eczémas de la main génèrent des coûts personnels et sociaux élevés

Ce n’est donc pas étonnant que l’eczéma des mains génère des coûts personnels et sociaux élevés. D’après les calculs des experts, rien que les coûts indirects provoqués par les arrêts de travail pour maladie s’élèvent en moyenne à plus de 6000 euros par personne et par année en Allemagne. Les coûts directs (donc de traitement) représentent plus de 2600 euros par personne. Pour comparer, les coûts d’un patient affecté par un psoriasis s’élèvent à plus de 6700 euros annuellement. D’après les experts, ce qui est étonnant est qu’au niveau des coûts, il y a peu de différence entre les cas d’eczéma dits faibles et ceux dits sévères.

 

Prévention et traitement

Il est important de traiter un eczéma des mains à temps et de manière correcte. Le traitement de base consiste en une protection permanente et adéquate de la peau par rapport à l’eau ou à d’autres substances irritantes (p.ex. produits chimiques, métaux, etc.). Une hydratation suffisante à l’aide de crème pour les mains est également importante. Lors d’une inflammation, une solution cutanée à base de cortisone est souvent très efficace, mais ne devrait pas être appliquée pendant plus de six semaines pour éviter des lésions cutanées permanentes. Des thérapies à long terme ne devraient être entreprises qu’avec l’accord du médecin et ponctuées par des suivis médicaux réguliers. Chez les adultes, une luminothérapie peut être envisagée; celle-ci est cependant associée à un risque de mélanome élevé.
 
Lors d’eczéma des mains sévère, des traitements médicaux à base de pilule peuvent être prescrits. Ces thérapies doivent cependant être évaluées par un dermatologue et ajustées individuellement. Le plus souvent, ce sont des traitements à base de cortisone qui sont utilisés. Les experts déconseillent toutefois une utilisation à long terme des préparations à base de cortisone en dosage élevé, car celles-ci sont associées à de nombreux effets indésirables.
 
Pour plus d’informations concernant l’eczéma de contact professionnel, nous vous invitons à consulter les articles suivants:

 

Publications Rosenfluh Ars Medici 24 2013

30.01.2014 - dzu

 
Rect Bottom
 

Sources, symtpômes, options diagnostiques et thérapeutiques

En savoir plus >>

Sky right 1
Sky right 2
Adserver Footer