Leaderboard

Vous êtes ici: Sujets Prioritaires » Menstruation » Cycle menstruel 19. Août 2017
Recherche
santeweb.ch
Cycle menstruel
Sujets Prioritaires
Alimentation: allergie, intolérance
Cancer de la prostate
Cancer du col de l’utérus, les verrues génitales
Cancer du sein
Carence en fer
Cholestérol
Coagulation sanguine, thrombose
Cystite, Infection urinaire
Digestion, troubles digestifs
Endométriose
Leucémie myéloïde chronique LMC
Maladie de Crohn, SII
Ménopause
Menstruation
Actualités
Cycle menstruel
Calendrier des cycles menstruels
Symptômes
Règles abondantes
Test ''Règles abondantes''
Conseils pour la menstruation
Mycose des ongles
Peau sèche
Renforcer le système immunitaire
Sclérose en plaques
Actualités
Maladies
Symptômes
Pharmacie à domicile
Alimentation
Prévention
Stress
Premiers secours
Sky Left
Écriture: écriture augmenter écriture diminuer

Rect Top

Le cycle menstruel normal

 

En moyenne, un cycle dure 28 jours. Cette durée est calculée à partir du premier jour des règles  jusqu’au premier jour des menstruations suivantes.
 
Certaines femmes ont un cycle plus court (jusqu’à 21 jours) et d’autres plus long (jusqu’à 35 jours).

 

Ces durées de cycle restent toutefois dans la norme. Si le cycle est encore plus court ou plus long, il faut en parler à son gynécologue.

 

 

Cette rubrique fournit des informations sur les thèmes suivants:

 

Le cycle menstruel féminin normal

 

Cycle menstruel féminin normal ©

 

Comment apparaît le cycle menstruel féminin?

Le cycle menstruel découle d’interactions complexes entre différentes hormones. Ces hormones remplissent des fonctions spécifiques et sont produites à divers endroits du corps: dans les ovaires, dans la glande pituitaire (hypophyse) et dans le centre du cerveau régissant les fonctions sexuelles (hypothalamus). Cette partie du cerveau est l’instance supérieure qui commande les autres organes. Elle produit l’hormone appelée gonadolibérine, qui à son tour contrôle des processus importants au niveau de la glande pituitaire.

 
 

Rôle des hormones dans le cycle menstruel féminin

Deux hormones sont particulièrement importantes pour le cycle féminin: l’hormone FSH (folliculo-stimulante) et l’hormone LH (lutéinisante) qui déclenche l’ovulation. L’hormone FSH stimule le développement du follicule ovarien dans l’ovaire et la maturation de l’ovule. Au fur et à mesure qu'il grossit, le follicule (qui, à ce stade, se trouve encore dans l'ovaire) produit l'hormone sexuelle féminine appelée œstrogène.
 
Lorsque le follicule atteint sa taille maximale, au milieu du cycle, le niveau d’œstrogènes est au plus haut. Ce taux élevé d’œstrogènes stimule la glande pituitaire, provoquant une élévation rapide du taux d'hormone LH. C’est ainsi que se déclenche l’ovulation.

 

Rôle des hormones féminines©

 

Après l’ovulation, le follicule prend une nouvelle fonction: il sécrète l'hormone du corps jaune appelée progestérone. Ces deux hormones, l’œstrogène et la progestérone, sont responsables de la formation et de la qualité de l’endomètre. Elles créent les conditions de base pour que l’ovule fécondé puisse se fixer dans l’utérus.
 
L’ovulation est la principale condition requise pour que, à l’issue du rapport sexuel, l’ovule puisse s’unir à la semence masculine. S’il n’y a pas fécondation, le taux d’hormones redescend et l’endomètre préparé pour la nidation est expulsé: c’est le début des menstruations. Celles-ci durent généralement entre 3 et 7 jours.
 
 

Troubles menstruels: troubles du cycle ou intensité anormale des saignements

On appelle trouble menstruel tout événement ne correspondant pas à une menstruation normale, régulière. On distingue cependant les troubles fonctionnels, qui concernent l’intensité des saignements, les troubles du rythme cyclique et les troubles combinés.

 

Troubles fonctionnels

C’est à cette catégorie qu’appartiennent les saignements menstruels abondants (hyperménorrhée): des études ont démontré qu'entre 9 et 14% de toutes les femmes en âge de procréer dans le monde souffrent de règles trop abondantes, selon des critères objectifs. Ce sujet étant souvent encore tabou et de nombreuses femmes ignorant que l’on peut traiter ce problème, une rubrique spéciale est consacrée ici aux règles abondantes.

 

Autres troubles fonctionnels

  • Faibles flux menstruels (hypoménorrhée): Saignements durant moins de 2 jours, souvent associés à un spotting.
  • Absence de règles (aménorrhée): il convient de distinguer l’aménorrhée primaire (absence de règles après 16 ans) et l'aménorrhée secondaire (absence de règles pendant au moins 3 mois) de l'aménorrhée physiologique, qui caractérise l'enfance, la grossesse et les périodes d’allaitement.

 

Parmi les troubles du cycle ou les troubles combinés, on peut citer:

  • Les règles trop fréquentes (polyménorrhée): la durée du cycle est inférieure à 25 jours
  • Les règles trop espacées (oligoménorrhée): la durée du cycle est supérieure à 35 jours
  • Les règles trop fortes et trop longues (ménorragie)
  • Les saignements en dehors du cycle normal (métrorragie): il s’agit de saignements irréguliers, non cycliques, qui peuvent durer plus de dix jours.
  • Enfin, les règles douloureuses (dysménorrhée).

 
 

Causes fréquentes des troubles du cycle

Les causes des troubles du cycle sont extrêmement diverses.

 

Causes les plus fréquentes:

  • Troubles hormonaux ou modifications hormonales (ménopause, puberté)
  • Problèmes psychologiques tels que le stress ou les maladies physiques (endométriose, cancer du col de l’utérus, dysfonctionnement des ovaires ou de la glande thyroïde, etc.)
  • Mode ou rythme de vie (travail posté ou pratique d’un sport de haut niveau, par exemple), troubles du comportement alimentaire ou mode d’alimentation (régime végétarien)
  • Prise de médicaments (pilule, anticoagulant, etc.)

 

Pour déterminer si vous souffrez effectivement de saignements anormaux, la meilleure solution consiste à tenir un calendrier des cycles menstruels. Vous y noterez la date de vos menstruations. Vous pourrez ensuite consulter votre médecin généraliste ou gynécologue pour déterminer s’il s’agit d’un trouble temporaire ou chronique du cycle menstruel. Bien évidemment, il faut autant que possible en traiter la cause. Cela vaut tout particulièrement pour les règles abondantes.
 
Avec le test ''Règles abondantes'', vous pouvez déterminer si vous faites partie des 9 à 14% de femmes en âge de procréer qui souffrent de menstruations trop abondantes.

 

En savoir plus

 
Mediscope
 
22.11.2011 - dzu
 
 
 

Rect Bottom
 

Sources, symtpômes, options diagnostiques et thérapeutiques

En savoir plus >>

En savoir plus sur carence en fer et menstruation

check-ton-fer

check-ton-fer.ch

Sky right 1
Sky right 2
Adserver Footer