Leaderboard

Vous êtes ici: Sujets Prioritaires » Maladie de Crohn, SII » Actualités 24. Février 2017
Recherche
santeweb.ch
Actualités
Sujets Prioritaires
Alimentation: allergie, intolérance
Cancer de la prostate
Cancer du col de l’utérus, les verrues génitales
Cancer du sein
Carence en fer
Cholestérol
Coagulation sanguine, thrombose
Cystite, Infection urinaire
Digestion, troubles digestifs
Endométriose
Leucémie myéloïde chronique LMC
Maladie de Crohn, SII
Actualités
Causes
Symptômes/Diarrhée
Diagnostic
Traitement
Complications
Crohn et la grossesse
Prévention
Ménopause
Menstruation
Mycose des ongles
Peau sèche
Renforcer le système immunitaire
Sclérose en plaques
Actualités
Maladies
Symptômes
Pharmacie à domicile
Alimentation
Prévention
Stress
Premiers secours
Sky Left
Écriture: écriture augmenter écriture diminuer Envoyer comme e-mail Aperçu avant impression

Rect Top

Maladie de Crohn: Recommandations pour le traitement des femmes enceintes et des enfants

Des gastroentérologues américains et européens ont établi des recommandations pour le traitement des femmes enceintes et des enfants par biologiques des maladies intestinales inflammatoires (IBD) comme la maladie de Crohn et la colite ulcéreuse. Ci-dessous un résumé.

Qu’en est-il de la fécondité chez les femmes avec un IBD?

 

La fécondité (fertilité) n’est d’une manière générale pas affectée par un IBD.

 

Il existe par contre un risque plus élevé de complications durant la grossesse, surtout si la maladie est active. La fertilité est la plupart du temps réduite après la résection du gros intestin en cas de colite ulcéreuse.

 

Le traitement est moins risqué que la maladie

Les experts affirment qu’une maladie non traitée est plus dangereuse que les effets indésirables redoutés après la prise de médicaments.

 

Conception/grossesse

  • La thérapie avec des inhibiteurs des TNF durant la grossesse (avant tout durant les deux premiers tiers de la grossesse) et durant la conception chez l’homme et la femme permet de réduire les risques.
  • L’azathioprine (immunosuppresseur) et l’aminosalicylate réduisent également les risques.
  • L’infliximab et le certolizumab sont sans danger durant la période d’allaitement, alors que des preuves manquent encore dans ce cas pour l’adalimumab.
  • La sécurité du natalizumab durant la grossesse n’a pas encore été prouvée.

 

Enfants

L’infliximab chez les enfants affectés de la maladie de Crohn est un bon traitement pour initier la guérison durant les poussées de la maladie, pour éviter des récidives, ainsi que pour la thérapie des maladies hors de l’intestin. Il est préférable d’administrer régulièrement l’infliximab, plutôt qu‘épisodiquement.

 

L’adalimumab est efficace chez les enfants présentant une maladie active ainsi que pour préserver la guérison des poussées de la maladie, même si l’infliximab n’a plus d’effets; toutefois, les données à ce sujet sont rares.

 

Vaccination des enfants

La vaccination des enfants, sous la forme de biologiques appliqués aux seins de la mère, peut être effectuée durant les 6 premiers mois d’après le schéma prévu, sauf s’il s’agit de substances vivantes (par exemple la vaccination des rotavirus).

 

Les vaccins constitués de substances inactives peuvent être administrés aux enfants malades de l’IBD.

Tellmed, Am J Gastroenterol 2010

01.03.2011 - dzu

 
Rect Bottom
 

Sources, symtpômes, options diagnostiques et thérapeutiques

En savoir plus >>

En savoir plus sur carence en fer et maladie de crohn

check-ton-fer

check-ton-fer.ch

Sky right 1
Sky right 2
Adserver Footer