Leaderboard

Vous êtes ici: Sujets Prioritaires » Leucémie myéloïde chronique LMC » Progression 19. Janvier 2017
Recherche
santeweb.ch
Progression
Sujets Prioritaires
Alimentation: allergie, intolérance
Cancer de la prostate
Cancer du col de l’utérus, les verrues génitales
Cancer du sein
Carence en fer
Cholestérol
Coagulation sanguine, thrombose
Cystite, Infection urinaire
Digestion, troubles digestifs
Endométriose
Leucémie myéloïde chronique LMC
Causes
Symptômes / Evolution
Diagnostic
Le paramètre BCR-ABL
Liste de contrôle chez le médecin
Progression
Traitement
Surveillance du traitement
Arrêt du traitement
La vie avec LMC
Liens importantes
Glossaire
Maladie de Crohn, SII
Ménopause
Menstruation
Mycose des ongles
Peau sèche
Renforcer le système immunitaire
Sclérose en plaques
Actualités
Maladies
Symptômes
Pharmacie à domicile
Alimentation
Prévention
Stress
Premiers secours
Sky Left
Écriture: écriture augmenter écriture diminuer

Rect Top

Leucémie myéloïde chronique (LMC - Progression

Progression de la LMC
 

 

Le terme de progression revêt une importance particulière dans la LMC. Il y a progression lorsque la LMC évolue de la phase chronique vers la phase d'accélération, voire vers la crise blastique.

 

Il est déterminant, pour la survie du patient et pour le pronostic de la maladie, de freiner la progression de la LMC, car c’est seulement au cours de la phase chronique que les chances de maîtriser la maladie pendant plusieurs années sont les plus élevées, grâce à la prise d'inhibiteurs des tyrosine kinases.

 

Chances de survie

Les chances de survie ont considérablement augmenté durant les dix dernières années. Sous traitement par des inhibiteurs des tyrosine kinases, la chance d’être encore en vie dans 5 ans est de 90%. La situation est cependant complètement différente si la maladie progresse. Dans le registre des tumeurs de la ville de Munich en Allemagne, on trouve le suivi de 116 patients LMC dont la maladie avait progressé. La durée de survie moyenne était encore de 45% après 2 ans et de seulement 30% après 4 ans. Ces chiffres confirment combien il est important d'empêcher la progression de la LMC pour obtenir une longue durée de survie sans maladie.

 

Réduction du risque de progression

Pour réduire le risque de progression de la maladie, il est essentiel de diagnostiquer la LMC le plus tôt possible. Lorsqu’un traitement par des inhibiteurs des tyrosine kinases est mis en route à temps, le risque de progression dépend de la réponse du patient au traitement (voir aussi sous Traitement).

 

En règle générale, on obtient une bonne réponse aux traitements par inhibiteurs de tyrosine kinase. Et l’on examine déjà dans le cadre d’études, si une très bonne réponse à long terme peut permettre de cesser complètement le traitement.

 

Mediscope
 
2017 - fgr
 
 
 


Rect Bottom
 

Sources, symtpômes, options diagnostiques et thérapeutiques

En savoir plus >>

Valeurs BCR-ABL

BCR ABL Werte

 

Connaissez-vous vos valeurs? Documentez vos valeurs au Journal!

Partenaire

Partenaire au sujet prioritaire
la leucémie myéloïde chronique (LMC)''
voir liste >>

Sky right 1
Sky right 2
Adserver Footer