Leaderboard

Vous êtes ici: Sujets Prioritaires » Coagulation sanguine, thrombose » Actualité 25. Juin 2017
Recherche
santeweb.ch
Actualité
Sujets Prioritaires
Alimentation: allergie, intolérance
Cancer de la prostate
Cancer du col de l’utérus, les verrues génitales
Cancer du sein
Carence en fer
Cholestérol
Coagulation sanguine, thrombose
Actualité
Faits
Thrombose / Embolie
Fibrillation auriculaire
Situations à risque
Symptômes
Prévention thrombose/embolie
Conseils / Services
Cystite, Infection urinaire
Digestion, troubles digestifs
Endométriose
Leucémie myéloïde chronique LMC
Maladie de Crohn, SII
Ménopause
Menstruation
Mycose des ongles
Peau sèche
Renforcer le système immunitaire
Sclérose en plaques
Actualités
Maladies
Symptômes
Pharmacie à domicile
Alimentation
Prévention
Stress
Premiers secours
Sky Left
Écriture: écriture augmenter écriture diminuer Envoyer comme e-mail Aperçu avant impression

Rect Top

Risque de thromboses: aussi élevé avec les pansements contraceptifs et autres

Jusqu’à présent, il existait bien sûr des preuves comme quoi surtout la contraception orale (pilule) augmente le risque de thromboses. Une étude danoise a maintenant réussi à prouver que les autres méthodes de contraception hormonales (pansement, anneau, etc.) augmentent aussi le risque de thromboses.

 
On savait, déjà rapidement après son introduction dans les années 60 suite à une série d’études scientifiques, que la contraception orale (pilule) augmente le risque de thromboses.


On n’avait par contre que peu d’informations quant au risque de thromboses avec les moyens contraceptifs non-oraux. Les chercheurs danois ont comparé l’effet sur le risque de thromboses de divers moyens contraceptifs hormonaux non-oraux (pansement, pessaire, etc.) avec les contraceptifs non-hormonaux et les contraceptifs hormonaux oraux (pilule).

 

Les chercheurs ont analysé les données de 1.6 millions de femmes au Danemark. Ces données ont représenté en tout un temps d’observation de 9.5 millions d’années-personnes. Globalement, 5'287 cas de thromboses sont apparus pour la première fois, dont 3'434 ont été confirmés par ultrason.

 

Chez les femmes sans contraception hormonale, 2.1 thromboses ont eu lieu pour 10‘000 années-personnes.

 

A titre de comparaison, le risque de thromboses était 8 fois plus élevé chez les femmes avec un pansement hormonal, 6.5 fois chez celles avec un anneau vaginal et 1.4 fois chez les femmes ayant un implant sous la peau. Les stérilets hormonaux (pessaires intra-utérins) n’augmentaient par contre quasiment pas le risque de thromboses. L’étude a aussi tenu compte des autres facteurs de risque pour une thrombose.

 

Les moyens contraceptifs non-oraux étaient en moyenne aussi plus risqués que la contraception orale (pilule): comparés à cette dernière, le pansement présentait un risque de thromboses plus de 2 fois plus élevé, et l’anneau vaginal 1.9 fois plus élevé.

 

Résumé des auteurs: les méthodes contraceptives non-orales (surtout le pansement hormonal et l’anneau vaginal) augmentent aussi le risque de thromboses. En effet, leur risque est plus élevé que celui des méthodes contraceptives non-hormonales bien sûr, mais aussi que celui de la contraception orale (pilule).

 

Remarque de la rédaction: les utilisatrices doivent savoir que pas seulement dans le cas de la pilule contraceptive, mais aussi dans celui des méthodes contraceptives non-hormonales, d’autres facteurs de risques entrent en jeu pour les thromboses: principalement la fumée, le surpoids, des cas de thromboses dans la famille, etc.

Tellmed, BMJ 2012

29.05.2012 - dzu

 
Rect Bottom
 

Sources, symtpômes, options diagnostiques et thérapeutiques

En savoir plus >>

Sky right 1
Sky right 2
Adserver Footer