Leaderboard

Vous êtes ici: Sujets Prioritaires » Coagulation sanguine, thrombose » Actualité 17. Août 2017
Recherche
santeweb.ch
Actualité
Sujets Prioritaires
Alimentation: allergie, intolérance
Cancer de la prostate
Cancer du col de l’utérus, les verrues génitales
Cancer du sein
Carence en fer
Cholestérol
Coagulation sanguine, thrombose
Actualité
Faits
Thrombose / Embolie
Fibrillation auriculaire
Situations à risque
Symptômes
Prévention thrombose/embolie
Conseils / Services
Cystite, Infection urinaire
Digestion, troubles digestifs
Endométriose
Leucémie myéloïde chronique LMC
Maladie de Crohn, SII
Ménopause
Menstruation
Mycose des ongles
Peau sèche
Renforcer le système immunitaire
Sclérose en plaques
Actualités
Maladies
Symptômes
Pharmacie à domicile
Alimentation
Prévention
Stress
Premiers secours
Sky Left
Écriture: écriture augmenter écriture diminuer Envoyer comme e-mail Aperçu avant impression

Rect Top

Nouveau ''Passeport anticoagulation'' pour les patients

En coopération avec la Société Suisse de Cardiologie (SSC), la Fondation Suisse de Cardiologie a élaboré un «Passeport anticoagulation» complet. Nouveauté: il couvre tous les types d’anticoagulation orale et d’inhibition de l’agrégation plaquettaire. Les médecins peuvent ainsi remettre à leurs patient-e-s un auxiliaire pratique.

Un nouveau «Passeport anticoagulation» est disponible pour les patients sous anticoagulants. La Fondation Suisse de Cardiologie l’a élaboré en coopération avec la Société Suisse de Cardiologie. Il recouvre tous les traitements actuellement disponibles par les antagonistes de la vitamine K (AVK), les nouveaux anticoagulants oraux indépendants de la vitamine K (NACO) et les inhibiteurs de l’agrégation plaquettaire.

 

Les médecins disposent donc d’un auxiliaire actuel et pratique à remettre à leurs patients: le passeport aide les patient-e-s à gérer eux-mêmes leur traitement anticoagulant et permet de consigner les valeurs à contrôler. Il contient des renseignements personnels sur l’indication et le traitement ainsi que des informations importantes en relation avec le traitement et les risques éventuels. De format maniable, le passeport contient une liste de contrôle de l’INR sur douze mois qui peut être découpée si le patient n’a pas besoin de ce contrôle. Le médecin remplit le passeport et il est recommandé au patient de toujours le porter sur lui.

Ligue suisse contre le cancer

28.07.2015 - dzu

 
Rect Bottom
 

Sources, symtpômes, options diagnostiques et thérapeutiques

En savoir plus >>

Sky right 1
Sky right 2
Adserver Footer