Leaderboard

Vous êtes ici: Sujets Prioritaires » Coagulation sanguine, thrombose » Actualité 22. Janvier 2017
Recherche
santeweb.ch
Actualité
Sujets Prioritaires
Alimentation: allergie, intolérance
Cancer de la prostate
Cancer du col de l’utérus, les verrues génitales
Cancer du sein
Carence en fer
Cholestérol
Coagulation sanguine, thrombose
Actualité
Faits
Thrombose / Embolie
Fibrillation auriculaire
Situations à risque
Symptômes
Prévention thrombose/embolie
Conseils / Services
Cystite, Infection urinaire
Digestion, troubles digestifs
Endométriose
Leucémie myéloïde chronique LMC
Maladie de Crohn, SII
Ménopause
Menstruation
Mycose des ongles
Peau sèche
Renforcer le système immunitaire
Sclérose en plaques
Actualités
Maladies
Symptômes
Pharmacie à domicile
Alimentation
Prévention
Stress
Premiers secours
Sky Left
Écriture: écriture augmenter écriture diminuer Envoyer comme e-mail Aperçu avant impression

Rect Top

Conseils chaleureux pour les vacances d’hiver

L’hiver peut être plus dangereux pour le cœur que l’été. Mais en respectant quelques conseils simples, on peut l’aider à mieux supporter les frimas et profiter des prochaines vacances d’hiver pour se ressourcer dans la joie.

Une étude américaine publiée récemment1 a étonné les scientifiques eux-mêmes: le nombre de décès des suites de maladies cardio-vasculaires est nettement plus élevé en hiver qu'en été, et ce indépendamment de la zone climatique. Les chercheurs pensent que cela est dû à une alimentation plus lourde en hiver et à une diminution de l'activité physique par rapport à l'été.


l'alimentation: une alimentation saine pour le cœur, suivant l'exemple des pays méditerranéens, est possible aussi en hiver avec les fruits et légumes frais dont nous disposons en cette saison: salade de rampon, poireaux, chou, sans oublier les endives ainsi que la chicorée et le chou de Milan pour les soupes.


D'activité physique: en hiver aussi, quittez votre fauteuil et offrez-vous des portions d'activité physique d'une demi-heure plusieurs fois par semaine.

 

Se protéger des grands froids

Mais le froid proprement dit joue aussi un rôle dans les dangers qui menacent le cœur en hiver. En effet, par temps de gel, notamment en cas de vent glacé, notre système immunitaire met en marche un mécanisme de protection pour éviter une trop grande déperdition de chaleur: les vaisseaux sanguins se contractent, la circulation sanguine ralentit. En même temps, la résistance des vaisseaux sanguins augmente, mettant le cœur à rude épreuve. Si les vaisseaux sanguins sont déjà rétrécis, éventuellement sans que la personne touchée le sache, cela peut dans le pire des cas entraîner un infarctus du myocarde. Le stress, dû par exemple a des efforts physiques inhabituels comme pelleter la neige ou à une descente vertigineuse à ski, augmente encore l'effet de contraction des vaisseaux sanguins.


D'où les conseils suivants:

La tenue: protégez-vous des changements brusques de température à l'aide de vêtements chauds adéquats, en particulier au niveau du visage, du cou et de la poitrine. Ceci tant chez vous, lorsque vous pelletez la neige au petit matin, qu'aux sports d'hiver, lorsque vous sortez de la chaleur du restaurant de montagne ou de la télécabine pour affronter le vent glacé.


Le training réchauffant: avant une sortie au froid ou avant la première descente du matin, échauffez vos muscles et vos vaisseaux sanguins par quelques exercices doux.


Adaptez le training sportif: adaptez vos ambitions sportives à votre condition physique. En tant que patient-e cardiaque, demandez conseil à votre médecin et évitez les altitudes supérieures à 2500 mètres et les températures inférieures à moins cinq degrés.


Le Plaisir avant l'ambition: en particulier pendant les vacances d'hiver ou par une journée de ski, écoutez votre cœur plutôt que vos ambitions sportives ou votre volonté d'utiliser à fond votre forfait à la semaine ou à la journée. Votre santé et votre famille vous en seront reconnaissantes. La Fondation Suisse de Cardiologie vous souhaite de bonnes journées à la neige!

 

À noter pour les patients cardiaques

Professeur Andreas Hoffmann, cardiologue et membre du Conseil de fondation de la Fondation Suisse de Cardiologie explique plus particulièrement aux patients cardiaques, et c'est notre Conseil n° 7: "Nombre de patients atteints de maladies cardio-vasculaires prennent des anticoagulants. En cas de chute, le risque d'hémorragie est grand, en particulier lors de la pratique du ski alpin ou du snowboard car les forces qui s'exercent sur le corps sont considérables. En principe, le ski de descente n'est pas le meilleur sport pour les patients cardiaques car il exige un travail musculaire statique. Il est préférable de choisir la randonnée ou la marche sportive dans la neige, les randonnées en raquettes ou à ski. Le ski de fond a un effet positif sur la circulation sanguine, mais il requiert des efforts intensifs au niveau des bras et des jambes, donc beaucoup de force et il met le cœur à l'épreuve. Dans ce cas, des pistes sur terrain plat, à altitude faible ou moyenne, lui facilitent le travail. En cas de froid extrême, il est préférable de pratiquer un sport en salle, à la piscine ou sur un ergomètre."

 

 

Fondation Suisse de Cardiologie

29.01.2013 - dzu

 
Rect Bottom
 

Sources, symtpômes, options diagnostiques et thérapeutiques

En savoir plus >>

Sky right 1
Sky right 2
Adserver Footer