Leaderboard

Vous êtes ici: Prévention » Protection de la peau 27. Juillet 2017
Recherche
santeweb.ch
Protection de la peau
Sujets Prioritaires
Actualités
Maladies
Symptômes
Pharmacie à domicile
Alimentation
Prévention
Actualités
Tabagisme
Protection de la peau
Examens préventifs
Stress
Premiers secours
Sky Left
Écriture: écriture augmenter écriture diminuer

Rect Top

Prévention du cancer de la peau: Ce n’est pas le type de peau, mais les circonstances extérieures qui sont décisives

La protection solaire
permet de prévenir
le cancer de la peau
 

La Ligue contre le cancer redéfinit la prévention du cancer de la peau: Ce ne serait pas les types de peau qui seraient décisifs quant à la protection solaire, mais des facteurs autres tels que l’environnement, le lieu d’exposition, la sensibilité de la peau, etc. 

 

La prévention du cancer de la peau – c’est-à-dire les mesures de protection solaire de la peau – est définie selon le type de peau depuis 2003. Cela sous-entend que chaque personne évalue correctement son type de peau, tout en respectant les mesures préventives adaptées à celui-ci.

Une enquête réalisée auprès de 5000 personnes en 2008 par la Ligue contre le cancer a cependant conclu que la population avait tendance à juger leur type de peau plus foncé qu’il ne l’était réellement. Ainsi, le risque de ne pas protéger sa peau de manière suffisante contre le rayonnement UV est plus élevé.
 
Voir les quatre types de peau européens >>

 

C’est à la suite de ces résultats que la Ligue contre le cancer à modifier ses mesures de prévention concernant le cancer de la peau.

 

La protection solaire optimale dépendrait dorénavant des facteurs suivants:

  • type d’activité en plein air (Art der Aktivitäten im Freien (combien transpire-t-on)
  • durée d’exposition directe au soleil
  • sensibilité de la peau (très individuelle)
  • saison et moment de la journée
  • latitude et altitude de la situation géographique d’exposition
  • la nébulosité
  • la réverbération créée par le soleil par exemple
  • le degré d’intensité solaire

 

Recommandations saisonnières quant à la protection solaire de la peau

De novembre à février

Pratiquement aucune protection solaire n’est nécessaire sur le plateau suisse. Cependant, lors de neige et de séjour en montagne, une protection solaire est une nécessité absolue.

 

De mars à avril

Le plus souvent des températures agréables – l’intensité solaire peut toutefois être relativement élevée pendant ces mois-ci. C’est pour cette raison qu’une protection solaire (crème, chapeau, habits et lunettes de soleil) est nécessaire au printemps et lors de températures basses.

 

De mai à août

Un rayonnement ultraviolet intense lors des jours ensoleillés: se protéger à l’ombre, par des habits, des crèmes solaires, un chapeau et des lunettes de soleil. Préférer l’ombre au soleil de midi (de 11 à 15 heures).

 

De septembre à octobre

Si les températures automnales sont plutôt faibles, le rayonnement UV du soleil peut néanmoins être encore très intense. C’est pourquoi il est recommandé de rester à l’ombre aux alentours de midi. La protection solaire habituelle est également conseillée lors de ces mois-ci.

 

Recommandations pour les personnes à risque

Plusieurs facteurs contribuent au risque de contracter un mélanome. Les personnes présentant les critères cités ci-dessous devraient s’auto-inspecter et consulter régulièrement un médecin:

  • plus de 100 tâches pigmentées sur le corps
  • des tâches pigmentées de forme ou de couleur irrégulière ainsi qu’une évolution/une modification des tâches
  • lors d’une affection cancéreuse antérieure de la peau ou les personnes dont un parent, un frère, une sœur ou un enfant est atteint d’un mélanome
  • lors de la prise de certains médicaments (immunosuppresseurs)

 
Mediscope
 
29.04.2014 - dzu
 
 
 



 
Rect Bottom
 

Sources, symtpômes, options diagnostiques et thérapeutiques

En savoir plus >>

Sky right 1
Sky right 2
Adserver Footer