Leaderboard

Vous êtes ici: Premiers secours 17. Août 2017
Recherche
santeweb.ch
Premiers secours
Sujets Prioritaires
Actualités
Maladies
Symptômes
Pharmacie à domicile
Alimentation
Prévention
Stress
Premiers secours
Sky Left
Écriture: écriture augmenter écriture diminuer Envoyer comme e-mail Aperçu avant impression

Rect Top

Premiers secours en cas de blessures par des animaux marins

La plupart des blessures dues à des animaux marins sont anodines et guérissent sans avoir à consulter un médecin. Des morsures ou des piqures peuvent par contre aussi causer des réactions allergiques nécessitant un traitement rapide.

Les animaux marins peuvent causer les blessures suivantes:

   
  • Piqure et coupure avec ou sans poison, par exemple par un poisson, du corail, un escargot ou un oursin.
  • Morsure avec ou sans poison, par exemple par un serpent aquatique, un requin, une murène ou un barracuda.
  • Piqûre urticante, par exemple par une méduse, du corail, une anémone de mer.
  • Choc électrique, par exemple par une torpille.


Exemples de blessures et mesures d’urgence

 

Le plus important dans les premiers soins est le maintien des fonctions vitales. Même une blessure anodine, telle une piqûre par une méduse, peut causer un choc allergique (anaphylactique) et mettre en danger la vie de la victime.

 

Il faut dans ce cas aussi appliquer le schéma international ABCD pour les premiers secours:

  • A = Donner l’Alarme et contrôler les voies respiratoires (Airway).
  • B = Respiration (Breathing): en cas d’arrêt respiratoire, insuffler tout de suite 2 fois dans le nez de la victime.
  • C = Contrôler la Circulation sanguine: contrôler le pouls au cou ; si aucun pou, débuter de suite la réanimation (D).
  • D = Utiliser si disponible en premier un Défibrillateur; sinon, pratiquer un massage cardiaque: réanimation cardio-pulmonaire: 15 compressions thoraciques puis 2 insufflations (bouche à bouche, bouche à nez) ; contrôler le pouls après 4 cycles de réanimation. S’il n’y a toujours aucun pouls et aucune respiration, il faut continuer la réanimation cardio-pulmonaire.

De nouvelles études concluent que lors d’une crise cardiaque, la réanimation cardio-pulmonaire a la priorité sur la respiration artificielle:

Le schéma "CAB" – Massage cardiaque C, libérer les voies respiratoires A, respiration B - aide alors le sauveteur à effectuer les bons gestes dans le bon ordre.

 

Méthode à 1 sauveteur :

C Circulation (cardiovasculaire) – Effectuer le massage cardiaque jusqu’à l‘arrivé des secours professionnels.

 

Si la victime est un adulte, sa poitrine doit être comprimée de 5 centimètres et au minimum 100 fois par minute ; si c’est un nourrisson, 4 centimètres sont suffisants.

 

Il est nécessaire avant de partir en vacances de contrôler si le vaccin du tétanos est à jour. En cas d’allergies connues, prendre avec soi un set d’urgence : adrénaline, anti-histamine, cortisone.

 

Exemples de blessures et mesures d’urgence

Oursin/Raie

La plupart des oursins n’ont pas de poison, mais une blessure avec leurs épines reste douloureuse. Une lésion par un oursin dans des pays tropicaux nécessite une visite médicale, car les espèces y sont parfois toxiques. Malheureusement, les épines se cassent souvent lorsqu’on tente de les enlever.

 

Malgré tout :

  • Enlever à l’aide d’une pincette stérile autant d’épines que possible, éventuellement sous antidouleurs.
  • Ne pas essayer d’enlever soi-même les épines situées profondément sous la peau.
  • Désinfecter la plaie (risque d’infection).
  • Appliquer des compresses chaudes, de l’eau chaude ou utiliser un sèche-cheveux (attention, risque de brûlures !) permet de détruire le poison éventuellement présent.
  • Maintenir la zone blessée à un niveau inférieur au cœur, afin d’éviter une éventuelle propagation du poison dans le reste du corps.
  • Donner beaucoup à boire à la personne blessée, ainsi qu’éventuellement un médicament antiallergique, et continuer à l’observer.
  • De fortes douleurs, des gonflements ou une sensation de mal-être indiquent un choc allergique (=Urgence).
    En cas de blessures dues à une raie, les soins sont identiques. Des troubles cardiovasculaires (par exemple troubles du rythme cardiaque) peuvent aussi survenir = Urgence.

 
 

Méduse

La majorité des méduses sont sans danger, mais il y a quelques exceptions: par exemple la galère portugaise, la guêpe de mer ou une variété moins dangereuse que l’on trouve sous nos latitudes, la méduse à crinière de lion.

 

Les méduses, tout comme les anémones de mer et les polypes, font partie de la famille des cnidaires et se trouvent avant tout dans les mers (très rarement en eau douce). Le mot cnidaire provient du grec et signifie ‘‘ortie‘‘. Les cnidaires causent donc, grâce à des capsules (nématocystes) situées dans leurs tentacules et contenant une toxine libérée en cas lors d’un contact, des rougeurs (urticaires) de la peau semblables à celles causées par les orties. Des épines en forme de stylet perforent la peau et permettent un ancrage, le poison étant ensuite injecté par un tube.

 

Symptômes d’une piqûre par une méduse

  • Douleurs fortes et soudaines, gonflements, rougeurs, formation de cloques et démangeaisons de la zone blessée.

 

Premiers secours

Il s’agit ici d’inactiver les capsules des cnidaires, encore actives dans les tentacules, lesquelles sont fixées à la peau.

 

Des mesures inappropriées peuvent favoriser la libération du poison situé dans ces capsules et donc une aggraver l’empoisonnement.

 

 

Important:  l’eau douce et l’alcool engendrent la libération du contenu des capsules.

  • Laver la plaie avec de l’eau de mer ou du vinaigre.
  • Etaler abondamment du sable sur la peau blessée, puis lorsque le tout est sec, gratter avec précaution la ‘‘pâte de sable‘‘ au moyen d’un couteau (attention, risque de coupures!) ; les restes de la méduse sont ainsi enlevés.
  • Appliquer de la glace.
  • Appliquer à nouveau des compresses de vinaigre (atténue la douleur).
  • Donner beaucoup à boire, éventuellement un médicament antiallergique, un antidouleur.
  • De fortes douleurs, des gonflements ou une sensation de mal-être indiquent un choc allergique = Urgence.

 
 

Corail

Les blessures avec du corail sont en général inconfortables mais sans danger. La plupart du temps, il suffit de désinfecter la plaie. Des complications comme un mal-être général ou des ganglions lymphatiques enflés indiquent une infection = Urgence.

 
 

Morsure par une murène, une tortue ou un barracuda

Le pire en cas de morsures est la douleur et la réaction de panique dans l’eau (risque de noyade).

 

  • Stopper le saignement, désinfecter la plaie, faire un bandage souple.
  • Fortes douleurs, gonflements, mal-être: consulter un médecin.


Pour tous les conseils décrits ici, il faut si possible toujours consulter un médecin; effectuer soi-même les traitements seulement en cas d’urgences !

 
 

10 règles à suivre lors d’une baignade en mer

  • Ne jamais nager seul et en dehors des zones surveillées.
  • Les bains nocturnes sont particulièrement risqués, car beaucoup d’animaux marins sont actifs surtout la nuit.
  • Nager plutôt que patauger.
  • Porter des sandales de bain à semelles solides et jusqu’aux chevilles.
  • Lors d’une baignade dans un récif ou le long d’une côte rocheuse, il faut se protéger au minimum le tronc, dans les tropiques le corps entier, par exemple avec un T-shirt à longues manches. Les combinaisons en néoprène sont idéales.
  • Ne pas toucher ce que l’on ne connait pas et ne pas fouiller dans les brèches, les décombres ou les trous.
  • En plus d’admirer les merveilles aquatiques, les lunettes de plongée permettent aussi de mieux voir les dangers.
  • Toujours laisser une voie de fuite aux animaux aquatiques; c’est tout particulièrement important lors d’une plongée dans une baie ou une grotte.
  • Porter des gants pour la pêche ou lorsqu’on utilise une ancre.
  • Les méduses avec peu de tentacules et les poissons à épines qui sont morts contiennent toujours une dangereuse réserve de poison.

 

En savoir plus

Mediscope

03.08.2011 - dzu

 
Rect Bottom
 

Sources, symtpômes, options diagnostiques et thérapeutiques

En savoir plus >>

 

La pharmacie spécialisée

Livraison de médicaments à domicile pratique, discrète et à peu de frais

 

Partenaire

 

Sky right 1
Sky right 2
Adserver Footer