Leaderboard

Vous êtes ici: Premiers secours 24. Février 2017
Recherche
santeweb.ch
Premiers secours
Sujets Prioritaires
Actualités
Maladies
Symptômes
Pharmacie à domicile
Alimentation
Prévention
Stress
Premiers secours
Sky Left
Écriture: écriture augmenter écriture diminuer Envoyer comme e-mail Aperçu avant impression

Rect Top

Arrêt cardiaque: de nouvelles lignes directrices pour la réanimation

Le plus important lors de la réanimation est le massage cardiaque. N'importe qui peut le faire, même un enfant. Cette simple mesure est sûre et améliore notablement les chances de survie du patient.

 

La réanimation par les témoins d'un accident élève de 2 à 3 fois les chances de survie, mais pour le moment, elle n'est appliquée qu'à un cinquième des victimes d'arrêt cardiaque.

 

Si on arrive à améliorer le nombre d'interventions de réanimation de la part des secouristes, ce sont 100'000 vies qui pourraient être sauvées en Europe. Les nouvelles lignes directrices 2010 pour la réanimation du European Resuscitation Council devraient permettre d'atteindre ce but.
 
Le 18 octobre 2010, le European Resuscitation Coucil (ERC) et le conseil allemand de réanimation (German Resuscitation Council, GRC) ont lancé les nouvelles lignes directrices européennes de réanimation cardio-pulmonaire. Elles se basent sur les plus récentes évidences scientifiques divulguées après la dernière révision publiée il y a cinq ans. Pour les secouristes non professionnels le message est devenu encore plus clair. Professeur Bernd Böttiger, président du ERC, et  Dr Burkhard Dirks, président du GRC, soulignent: "Pressez rapidement et profondément, et commencez immédiatement! Si le patient ne répond pas ou ne réagit pas, alors pressez au milieu du torse, au moins à 5 cm de profondeur, au moins 100 fois par minute."
 
Le plus important dans l'acte de réanimation est le massage cardiaque. N'importe qui peut le faire, même un enfant. Cette simple mesure est sûre et améliore notablement les chances de survie du patient. Les témoins d'un accident qui sont formés et qui osent le faire, devraient associer le massage cardiaque à l'insufflation bouche-bouche, c'est à dire 30 compressions suivies de 2 bouche-à-bouche.
 
Le massage cardiaque est l'acte le plus important
Quoi qu’il en soit: Le massage cardiaque est le plus important, même sans bouche-à-bouche, car sans massage cardiaque externe, 5 minutes après le collapsus, le cerveau subit des dommages irréversibles! "De nombreuses études sur l'efficacité des méthodes de réanimation ont été évaluées pour dresser les nouvelles lignes directrices 2010 de l'ERC pour la réanimation. L'attention s'est concentrée sur une évidence scientifique convaincante et une simplification de la pratique", déclare Dr Jerry Nolan, membre du conseil de l'ERC. En plus du massage cardiaque, l'utilisation d'un défibrillateur automatique externe (DAE), qui est placé maintenant à de nombreux endroits publics, est la deuxième mesure par importance.
 
Les nouvelles lignes directrices de l'ERC s'expriment explicitement en faveur du défibrillateur: les DAE sont faciles à utiliser étant donné que l'utilisateur est guidé en toute sécurité par des instructions enregistrées. La défibrillation rapide associée au massage cardiaque externe peut sauver la vie à de nombreux patients victimes d'un arrêt cardiaque. En outre, les lignes directrices ERC 2010 pour la réanimation rappellent l'importance de l'hypothermie thérapeutique après un arrêt circulatoire. Si le patient est mis en hypothermie à une température de 32 à 34° pendant les 12 – 24 heures après l'arrêt cardio-circulatoire, les chances de survie sans dommages cérébraux sont sensiblement améliorées. Pour le moment, cette simple méthodologie n'est appliquée que par quelques services de secours et cliniques en Europe. Les lignes directrices ERC 2010 pour la réanimation recommandent le traitement par hypothermie également pour les nouveau-nés après un manque d'oxygène à la naissance.
 
Un massage cardiaque externe profond pratiqué immédiatement, une défibrillation rapide et l'hypothermie thérapeutique sont les facteurs clé de la réanimation selon les lignes directrices ERC 2010 pour la réanimation. Le professeur Böttiger conclut: "Nous pouvons sauver 100'000 vies par année en Europe si tous, secouristes professionnels et non professionnels, suivent cette stratégie et le font avec engagement.
 
De plus amples informations, l'édition complète des lignes directrices pour la réanimation 2010 de l'ERC, ainsi qu'un poster pour les profanes et les secouristes professionnels sont disponibles aux adresses www.erc.edu (anglais) ou www.grc-org.de (allemand).

Deutscher Rat für Wiederbelebung GRC; Insel Spital Bern

11.01.2011 - dzu

 
Rect Bottom
 

Sources, symtpômes, options diagnostiques et thérapeutiques

En savoir plus >>

 

La pharmacie spécialisée

Livraison de médicaments à domicile pratique, discrète et à peu de frais

 

Partenaire

 

Sky right 1
Sky right 2
Adserver Footer