Leaderboard

Vous êtes ici: Maladies » Poliomyélite 25. Mars 2017
Recherche
santeweb.ch
Maladies
Sujets Prioritaires
Actualités
Maladies
Symptômes
Pharmacie à domicile
Alimentation
Prévention
Stress
Premiers secours
Sky Left
Écriture: écriture augmenter écriture diminuer Envoyer comme e-mail Aperçu avant impression

Rect Top

Poliomyélite

Définition

La poliomyélite: une infection pédiatrique très contagieuse provoquée par des virus

La poliomyélite est une infection pédiatrique très contagieuse provoquée par des virus, entraînant fréquemment la survenue de paralysies et le décès du patient.


Depuis qu’un vaccin est disponible, la fréquence de la maladie a fortement diminué partout dans le monde. Comme moins de gens se font vacciner, on assiste actuellement à une recrudescence de la maladie tant dans les pays en développement que dans les pays industrialisés.

Causes

L’agent pathogène de la maladie est le poliovirus, hautement contagieux, qui est transmis par les postillons émis lors de l’élocution, de toux ou d’éternuements, mais aussi par contact (à partir de selles infectées).

Troubles (symptômes)

La période d’incubation, à savoir le moment entre la contamination et l’apparition des premiers symptômes, est de 5 à 14 jours; dans ces cas très rares, elle peut atteindre 35 jours.


Initialement, la maladie se manifeste par un syndrome grippal avec fièvre, abattement général, céphalées et douleurs musculaires dans les membres, perte de l’appétit, diarrhée, fièvre et troubles de la déglutition, qui peut être suivi par une période sans symptômes.

 

 

Durant la deuxième phase de la maladie, l’agent pathogène pénètre dans le système nerveux central et les symptômes suivants font leur apparition:

  • Symptômes grippaux intenses avec fièvre, sentiment général de malaise, maux de tête et raideur du cou
  • Paralysies
  • Douleurs intenses dans le dos et dans les muscles
  • Hypersensibilité à la lumière et au bruit

Examens (diagnostic)

  • Anamnèse médicale avec prise en compte des symptômes du patient avec attention particulière à la survenue de paralysies.
  • Détection du virus dans les selles, les sécrétions laryngées et le liquide cérébral. Au stade initial, la maladie peut être confondue avec d’autres affections, notamment l’encéphalite été-printemps,ou la dipthérie.

Options thérapeutiques

Repos au lit strict, même en cas de simple suspicion de poliomyélite. En cas d’apparition des paralysies, il convient de changer régulièrement la position du malade; physiothérapie de longue durée; ventilation artificielle et soins intensifs. La poliomyélite n’a pas de traitement médicamenteux.

Complications possibles

En l’absence de traitement approprié, les infections bactériennes des voies respiratoires peuvent entraîner une paralysie des muscles respiratoires. Par ailleurs, la poliomyélite peut se compliquer d’une inflammation du myocarde, aussi appelée myocardite, qui peut être responsable d’un tableau clinique d’insuffisance cardiaque.

Mesures préventives

La meilleure mesure de prévention est la vaccination. Avant l’ère vaccinale (1962), la maladie était l’un des plus terribles fléaux de l’enfance dans les pays industrialisés. Les années 50 furent une des périodes les plus noires de la poliomyélite avec la survenue de nombreux décès.

En savoir plus



 
Rect Bottom
 

Sources, symtpômes, options diagnostiques et thérapeutiques

En savoir plus >>

 

La pharmacie spécialisée

Livraison de médicaments à domicile pratique, discrète et à peu de frais

 

Partenaire

 

Sky right 1
Sky right 2
Adserver Footer