Leaderboard

Vous êtes ici: Maladies » Pleurésie, inflammation de la plèvre 25. Mai 2017
Recherche
santeweb.ch
Maladies
Sujets Prioritaires
Actualités
Maladies
Symptômes
Pharmacie à domicile
Alimentation
Prévention
Stress
Premiers secours
Sky Left
Écriture: écriture augmenter écriture diminuer Envoyer comme e-mail Aperçu avant impression

Rect Top

Pleurésie, inflammation de la plèvre

Anatomie

Pleurésie, inflammation de la plèvre

 

Définition

La pleurésie désigne l'inflammation la plèvre, la fine couche de tissu recouvrant les poumons et tapissant l'intérieur de la cage thoracique. La pleurésie ne constitue pratiquement jamais une condition médicale isolée, mais est généralement secondaire à une autre maladie, souvent des voies respiratoires.

 

La plèvre a pour fonction d'accoller les poumons à la cage thoracique. Lors des mouvements respiratoires, les poumons peuvent néanmoins se déplacer légèrement. La plèvre recouvre la paroi interne de la cage thoracique, la partie supérieure du diaphragme et le péricarde. En cas de respiration normale, les deux feuillets délimitant la plèvre sont accolés et séparés par un mince film liquide.

Causes

On distingue la forme sèche (pleurésie sèche) et la forme humide (pleurésie exsudative). La seconde forme s'accompagne d'un épanchement pleural. La pleurésie sèche précède souvent la pleurésie exsudative.

 

Maladies susceptibles de provoquer une pleurésie:

  • Pneumonie bactérienne
  • Tuberculose
  • Infarctus pulmonaire
  • Cancer bronchique
  • Tumeur de la plèvre (résulte d'une exposition fréquente à l'amiante)
  • Lupus érythémateux (maladie rhumatismale)
  • Rarement, infection virale

Troubles (symptômes)

Pleurésie – précède souvent la pleurésie exsudative

  • Douleurs tranchantes au niveau de la poitrine, accentuées lors de l'inspiration et en cas de toux.
  • Difficultés respiratoires
  • Toux irritante (sans expectoration)
  • Pas de fièvre

 

Pleurésie exsudative

  • Les douleurs disparaissent et un épanchement pleural survient, ce qui entraîne:
  • Sensation de constriction au niveau de la poitrine
  • Détresse respiratoire
  • Parfois, douleurs au niveau des épaules provoquées par une stimulation du nerf phrénique.
  • Un épanchement important entraîne une prise de poids
  • Faible ou forte fièvre

Examens (diagnostic)

  • Anamnèse avec prise en compte des symptômes du patient
  • Auscultation et percussion des poumons: en cas de pleurésie sèche, le médecin peut entendre des bruits caractéristiques de frottement pleural.
  • Radiographie thoracique: permet de voir l'épanchement pleural.
  • Analyses de laboratoire: paramètres inflammatoires (globules blancs, vitesse de sédimentation du sang, protéine C réactive): toutes ces valeurs sont généralement accrues en cas d'inflammation.
  • Identification de l'agent pathogène
  • En cas de maladie auto-immune, les anticorps peuvent être mesurés.
  • Ponction de l'épanchement pleural et analyses microscopique et chimique du liquide.

Options thérapeutiques

Il convient de traiter d’abord la maladie sous-jacente. En cas de pneumonie, une antibiothérapie est instaurée.

 

Important

Il faut éviter les adhérences du tissu pleural: le patient doit veiller à avoir une inspiration et expiration profondes.


Toutefois, les douleurs et l'alitement empêchent d'avoir une respiration profonde. Pour cette raison, des exercices respiratoires sont souvent prescrits en plus des antalgiques.

Complications possibles

Si la maladie sous-jacente est diagnostiquée et traitée, la pleurésie guérit généralement sans complications.


Une respiration trop superficielle peut engendrer la survenue d’adhérences au niveau de la plèvre. Dans ce cas, le poumon est fixé à la cage thoracique et ne peut plus s‘étendre correctement lors de l‘inspiration. Conséquence: le patient ne reçoit plus suffisamment d'oxygène. Si la fonction pulmonaire est fortement limitée, ces adhérences doivent généralement être réséquées chirurgicalement. 


Si une infection virale est à l'origine de la pleurésie, les symptômes ne sont généralement pas très marqués et les complications sont rares.

Mesures préventives

Les infections des voies respiratoires devraient être évitées ou traitées rapidement le cas échéant. Cette mesure permet de prévenir la survenue d'une pleurésie.

En savoir plus



 
Rect Bottom
 

Sources, symtpômes, options diagnostiques et thérapeutiques

En savoir plus >>

 

La pharmacie spécialisée

Livraison de médicaments à domicile pratique, discrète et à peu de frais

 

Partenaire

 

Sky right 1
Sky right 2
Adserver Footer