Leaderboard

Vous êtes ici: Maladies » Luxation congénitale de la hanche 27. Juillet 2017
Recherche
santeweb.ch
Maladies
Sujets Prioritaires
Actualités
Maladies
Symptômes
Pharmacie à domicile
Alimentation
Prévention
Stress
Premiers secours
Sky Left
Écriture: écriture augmenter écriture diminuer Envoyer comme e-mail Aperçu avant impression

Rect Top

Luxation congénitale de la hanche

Définition

Luxation congénitale de la hanche: un trouble congénital du développent de l’articulation coxo-fémorale

La luxation congénitale de la hanche est un trouble congénital du développent de l’articulation coxo-fémorale. Elle est la malformation la plus fréquente chez le nouveau-né. Jusqu’à 4 % des bébés en sont atteints, les filles nettement plus souvent que les garçons.

 

En cas de luxation congénitale de la hanche, l’articulation coxo-fémorale n’est pas bien formée en raison d’une ostéogenèse insuffisante. Le cotyle reste trop plat et ne peut donc pas maintenir suffisamment la tête fémorale en forme de boule. Lorsqu’elle est de forme légère, la luxation congénitale de la hanche ne se fait ressentir qu’à l’adolescence ou même plus tard. En raison de la mauvaise répartition du poids, des douleurs de plus en plus intenses se font sentir et l’articulation s’use (arthrose de la hanche/coxarthrose). Dans sa forme plus sévère, la luxation congénitale de la hanche entraîne, chez le bébé déjà, une dislocation partielle ou totale de l’articulation de la hanche (luxation de la hanche).

 

Lorsqu’une luxation congénitale de la hanche est détectée tôt et traitée en conséquence, elle peut guérir complétement. Aujourd’hui, la recherche d’une luxation congénitale de la hanche fait partie des dépistages usuels pour tous les nouveau-nés.

Causes

On attribue l’apparition d’une luxation congénitale de la hanche à plusieurs facteurs:

  • Prédisposition héréditaire
  • Bébé à l’étroit dans le ventre de la mère: position de siège de l’enfant dans le ventre, tissus tendus lors d’une première grossesse, manque de liquide amniotique, grossesses multiples
  • Influences hormonales durant la grossesse: certaines hormones préparent le corps de la mère à la naissance au cours des trois derniers mois de grossesse. Elles provoquent le relâchement de la ceinture pelvienne et de la capsule articulaire afin que celles-ci puissent se dilater au cours de l’accouchement. Chez les filles sur le point de naître, les hormones provoquent le même relâchement, chez les garçons, elles n’ont au contraire aucun effet. Cela explique pourquoi les filles souffrent cinq fois plus souvent de luxation congénitale de la hanche que les garçons.

Troubles (symptômes)

  • Malposition de l’articulation de la hanche: la mobilité (principalement lors des manœuvres d’écartement) de la hanche touchée est restreinte, la longueur des jambes peut être différente
  • En l’absence de traitement, apparaissent boitement, troubles de la marche et douleurs croissantes
  • Arthrose de l’articulation de la hanche (usure de l’articulation) comme conséquence à long terme

Examens (diagnostic)

Aujourd’hui, la recherche d’une luxation congénitale de la hanche fait partie des dépistages usuels pour tous les nouveau-nés.

  • Examen physique: Mobilité réduite de l’articulation de la hanche, différence de niveau des plis fessiers, différence de longueur des jambes, articulation de la hanche déboîtée au toucher
  • Échographie de la hanche
  • Radiographie du bassin chez les pré-adolescents

Options thérapeutiques

Le traitement dépend de l‘ampleur de la luxation et de l’âge de l’enfant. En principe, un traitement conservateur (non opératoire) est initié. Pour les cas plus complexes, une intervention chirurgicale peut s’avérer nécessaire.

 

Traitement conservateur (non opératoire)

Un traitement précoce et conséquent dès les premières semaines et mois peut permettre à la hanche touchée de se développer et de compenser ainsi la luxation. Le traitement comprend culottes d’abduction, bandages, attelles (orthèses) ou plâtre chirurgical, servant à maintenir l’articulation de la hanche dans la bonne position.

 

Intervention chirurgicale

Pour les cas graves ou en cas de dysplasie résiduelle faisant suite à un traitement conservateur, la stabilité de l’articulation de la hanche peut être améliorée par le biais d’une intervention chirurgicale. Si l’articulation est déjà fortement usée, le recours à une prothèse articulaire de la hanche (endoprothèse) peut s’avérer nécessaire.

Mesures préventives

Une luxation congénitale de la hanche ne peut en soi par être prévenue, car des facteurs de risque tels que les influences hormonales au cours de la grossesse, le sexe ou une prédisposition héréditaire ne sont pas influençables. Dans le cadre des dépistages chez le nouveau-né, les luxations congénitales de la hanche peuvent cependant être décelées tôt et traitées avec succès.


 
Rect Bottom
 

Sources, symtpômes, options diagnostiques et thérapeutiques

En savoir plus >>

Cystite

Infection urinaire

Traitement naturel

 

Sans antibiotique

 

En savoir plus >>

 

La pharmacie spécialisée

Livraison de médicaments à domicile pratique, discrète et à peu de frais

 

Partenaire

 

Sky right 1
Sky right 2
Adserver Footer