Leaderboard

Vous êtes ici: Maladies » Inflammation de la thyroïde, thyroïdite 27. Avril 2017
Recherche
santeweb.ch
Maladies
Sujets Prioritaires
Actualités
Maladies
Symptômes
Pharmacie à domicile
Alimentation
Prévention
Stress
Premiers secours
Sky Left
Écriture: écriture augmenter écriture diminuer Envoyer comme e-mail Aperçu avant impression

Rect Top

Inflammation de la thyroïde, thyroïdite

Anatomie

Inflammation de la thyroïde: fièvre, augmentation du volume de la thyroïde qui devient dure et douloureuse
Les thyroïdites chroniques saccompagnent souvent dune hypothyroïdie. Une hypothyroïdie peut également survenir au cours dune thyroïdite aiguë ou dune thyroïdite de Riedel (plutôt rare).

Définition

La glande thyroïde est un organe de 30 grammes, situé sur la partie antérieure du cou. Elle possède deux lobes localisés de part et d’autre du larynx reliés par une partie centrale, appelée isthme. Chez la majorité des sujets atteints d’hyperthyroïdie, le volume de la glande thyroïde est augmenté (goître). Cependant, toute hyperthyroïdie ne s’accompagne pas nécessairement d’un goître.

 

La fonction principale de la glande thyroïde est la synthèse de deux hormones (T4 et T3), essentielles au contrôle du métabolisme de l’organisme. Pour la production de ces hormones, la glande thyroïde a besoin d’iode. On parle d’hyperthyroïdie lorsque la glande thyroïde fabrique trop d’hormones thyroïdiennes, entraînant une accélération de tous les processus métaboliques.

 

La thyroïdite se caractérise par une inflammation de la glande thyroïde, qui peut s’accompagner d’une augmentation du métabolisme basal. L’évolution de la maladie est variable, dépendant de la cause.


On distingue la thyroïdite aiguë, la thyroïdite subaiguë (thyroïdite de De Quervain) et la thyroïdite chronique (thyroïdite de Hashimoto). La thyroïdite de Riedel constitue une forme particulière de la maladie.

 

 

D’autres affections de la thryoïde peuvent également s’accompagner d’une hyperthyroïdie comme par exemple la maladie de Basedow. Pour en savoir plus: hyperthyroïdie.

Causes

Thyroïdite aiguë

La plupart du temps, elle est due à une infection bactérienne, plus rarement à une infection par champignons.Elle peut également faire suite à une radiothérapie ou à un traumatisme de la thyroïde.

 

La thyroïdite de De Quervain (forme subaiguë) est d’origine virale. Touchant principalement les femmes entre 40 et 50 ans, elle guérit souvent spontanément.

 

Thyroïdite de Hashimoto (forme chronique)

Cette maladie auto-immune s’accompagne d’une hypothyroïdie persistante.

 

Elle résulte d’un mauvais fonctionnement du système immunitaire, processus au cours duquel l’organisme synthétise des anticorps dirigés contre le tissu glandulaire, ce qui provoque une inflammation de la glande. Les femmes en sont touchées trois fois plus souvent que les hommes. Elle peut également survenir au cours de la grossesse.

 

Thyroïdite de Riedel

La thyroïdite de Riedel, aussi appelée thyroïdite ligneuse, est une affection rare caractérisée par une tuméfaction de la glande. La glande est dure, enflammée et adhère aux tissus voisins. La croissance excessive de ce tissu dur aboutit à l’induration de certaines zones du cou, avec destruction d’une partie de la glande thyroïde et envahissement des tissus périphériques. Il peut en résulter un durcissement de tout le médiastin.

Troubles (symptômes)

Thyroïdite aiguë

  • Fièvre
  • Augmentation du volume de la thyroïde qui devient dure et douloureuse
  • Ganglions lymphatiques enflés
  • Production normale d’hormones thyroïdiennes
  • Formation éventuelle d‘abcès

 

Thyroïdite subaiguë (thyroïdite de De Quervain)

  • Altération importante de l’état général, avec abattement physique
  • Hypertrophie souvent unilatérale de la glande thyroïde
  • Douleurs musculaires
  • Fièvre éventuelle
  • Augmentation importante de la vitesse de sédimentation (marqueur de l’inflammation)
  • Douleurs irradiant vers l’oreille et vers la mâchoire inférieure
  • Dans la première phase, on observe une hypothyroïdie suivie d‘une normalisation des taux des hormones thyroïdiennes

Thyroïdite d’Hashimoto

Cette forme de thyroïdite est souvent asymptomatique. Cependant, au cours de son évolution, une hyperthyroïdie passagère peut être observée, éventuellement suivie, à un stade plus tardif, d’une hypothyroïdie. Dans 70% des cas, un goître peut ensuite se développer et comprimer les organes du cou.

 

Thyroïdite de Riedel

Cette inflammation de la glande peut entraîner une compression de la trachée, avec apparition de troubles respiratoires.

 

Symptômes de l’hyperthyroïdie

  • Transpiration excessive
  • Soif excessive
  • Perte de poids associée à une augmentation de l’appétit
  • Evacuation fréquente de selles pouvant aller jusqu’à la diarrhée
  • Excitabilité, nervosité, labilité de l’humeur
  • Insomnies
  • Palpitations cardiaques; les personnes âgées présentent souvent un pouls rapide et irrégulier
  • Dyspnée à l’effort
  • Fatigabilité accrue
  • Douleurs musculaires, fatigue musculaire
  • Troubles des règles
  • Développement d’un goître

Examens (diagnostic)

  • Anamnèse avec prise en compte des symptômes actuels du patient, incluant un questionnement sur des troubles oculaires éventuels
  • Examen physique (palpation de la glande thyroïde au niveau du cou)
  • Prise de sang avec dosage des hormones thyroïdiennes
  • Une tomodensitométrie montre le volume de la glande thyroïde
  • Eventuellement, biopsie avec prélèvement de tissu au moyen d’une fine aiguille
  • Scintigraphie: représentation visuelle de la glande après injection de produits radioactifs

Options thérapeutiques

La thyroïdite aiguë d’origine bactérienne est traitée par antibiotiques. Le recours à la chirurgie est nécessaire pour l’ablation d’éventuelles abcès.


Le traitement de la thyroïdite subaiguë et chronique est avant tout symptomatique avec administration éventuelle d’hormones thyroïdiennes en cas d’hypofonction.

 

Le recours à des bêta-bloquants est nécessaire en cas d’apparition d’une hyperthyroïdie se manifestant par des palpitations, des tremblements, etc.

 

Toutefois, de nombreux patients ne répondent pas à ce traitement.

L’hypothyroïdie est traitée par administration d’hormones thyroïdiennes. La thyroïdite de Riedel doit être traitée chirurgicalement par une incision au niveau de la glande thyroïde permettant de dégager les voies respiratoires.

Complications possibles

Les thyroïdites chroniques s’accompagnent souvent d’une hypothyroïdie. Une hypothyroïdie peut également survenir au cours d’une thyroïdite aiguë ou d’une thyroïdite de Riedel (plutôt rare).



 
Rect Bottom
 

Sources, symtpômes, options diagnostiques et thérapeutiques

En savoir plus >>

 

La pharmacie spécialisée

Livraison de médicaments à domicile pratique, discrète et à peu de frais

 

Partenaire

 

Sky right 1
Sky right 2
Adserver Footer