Leaderboard

Vous êtes ici: Maladies » Hypertrophie bénigne de la prostate 19. Août 2017
Recherche
santeweb.ch
Maladies
Sujets Prioritaires
Actualités
Maladies
Symptômes
Pharmacie à domicile
Alimentation
Prévention
Stress
Premiers secours
Sky Left
Écriture: écriture augmenter écriture diminuer Envoyer comme e-mail Aperçu avant impression

Rect Top

Hypertrophie bénigne de la prostate

Définition

Hypertrophie bénigne de la prostate: l’affection la plus fréquente de la prostate.

L’hypertrophie de la prostate ( HBP) est l’affection la plus fréquente de la prostate. Le terme scientifique de la maladie est hypertrophie bénigne de la prostate ou adénome de la prostate.


La prostate se trouve devant la vessie et entoure l’urètre. Elle se compose d’une capsule externe et de cavités glandulaires à l’intérieur.


La croissance bénigne survient principalement à l’intérieur de la capsule, au sein du tissu glandulaire à proximité de l’urètre. Les symptômes varient en fonction de la direction que prend la prolifération bénigne.

Causes

Les causes de l’HBP ne sont pas entièrement connues. Parmi les facteurs de risque, on compte:

  • Age: la prostate commence déjà à augmenter de volume à partir de l’âge de 30-35 ans, indépendamment de la région géographique ou de la race.
  • Production de testostérone par les testicules. Sans production de testostérone, l’hypertrophie n’a pas lieu.
  • Prédisposition génétique.

 

Des signes d’une augmentation du volume de la prostate sont présents chez 20 % des hommes de plus de 50 ans, chez 50 % des hommes de plus de 60 ans et chez 90 % des hommes de plus de 80 ans.

Troubles (symptômes)

En cas d’hypertrophie de la prostate, l’urètre est de plus en plus comprimé. Pour cette raison, la vessie rencontre une résistance accrue lors de l’élimination de l’urine, ce qui provoque une irritation de la vessie avec apparition des symptômes typiques. Les difficultés à la miction entraînent une vidange incomplète de la vessie.

  • Diminution du jet urinaire
  • Démarrage difficile de la miction (dysurie)
  • Efforts pour vider entièrement la vessie
  • Emissions d’urine fréquentes (pollakiurie), surtout la nuit (nycturie)
  • Incontinence urinaire la nuit
  • Sensation de vidange incomplète, conséquence possible de l’inflammation de la vessie et de lésions rénales
  • La rétention urinaire, c’est-à-dire l’absence totale d’émission d’urine, est une urgence médicale et doit être traitée immédiatement

Examens (diagnostic)

  • Débitmétrie urinaire
  • Toucher rectal
  • Analyses sanguines (fonction rénale et dosage du PSA – antigène spécifique de la prostate)

Options thérapeutiques

Les symptômes sont vécus différemment d’un homme à l’autre. Il est essentiel d’éviter une dilatation de la vessie, avec reflux d’urine dans les reins, responsable de lésions rénales. Les méthodes de traitement varient en fonction de la sévérité de l’hypertrophie prostatique.

  • Surveillance médicale sans intervention chez les patients présentant des symptômes légers.
  • Mesures diététiques: éviter les facteurs irritants de l’alimentation tels que le poivre, les épices, la bière, le vin blanc ; exercices physiques réguliers.
  • Médicaments: en cas de symptômes légers, le recours à la phytothérapie peut s’avérer utile. En plus de ces médicaments phytothérapeutiques, des médicaments ayant une influence directe sur le métabolisme hormonal de la prostate ou des médicaments diminuant la vascularisation de la prostate peuvent être utilisés. Le choix des médicaments dépend des symptômes spécifiques du patient.
  • Traitement chirurgical: résection transurétrale de la prostate (TURP) par voie endoscopique, prostatectomie ouverte par voie chirurgicale, thermothérapie de la prostate.

Complications possibles

  • Chez moins de 5% des patients, l’intervention chirurgicale peut engendrer une impuissance. L’éjaculation rétrograde dans la vessie est quasi-constante après chirurgie.
  • Comme la capsule de la prostate est conservée lors de l’opération, la survenue d’un cancer de la prostate ne peut être exclue.
  • Après 15-20 ans, une nouvelle hypertrophie de la prostate peut survenir.

Mesures préventives

La prévention consiste à consulter régulièrement un urologue à partir de 50 ans, afin de dépister un cancer de la prostate et de le traiter efficacement.



 
Rect Bottom
 

Sources, symtpômes, options diagnostiques et thérapeutiques

En savoir plus >>

Cystite

Infection urinaire

Traitement naturel

 

Sans antibiotique

 

En savoir plus >>

 

La pharmacie spécialisée

Livraison de médicaments à domicile pratique, discrète et à peu de frais

 

Partenaire

 

Sky right 1
Sky right 2
Adserver Footer