Leaderboard

Vous êtes ici: Maladies » Glaucome 25. Mars 2017
Recherche
santeweb.ch
Maladies
Sujets Prioritaires
Actualités
Maladies
Symptômes
Pharmacie à domicile
Alimentation
Prévention
Stress
Premiers secours
Sky Left
Écriture: écriture augmenter écriture diminuer Envoyer comme e-mail Aperçu avant impression

Rect Top

Glaucome

Anatomie

Ecoulement de l’humeur aqueuse (liquide de l’oeil)

Un trouble d’écoulement de l’humeur aqueuse est à l’origine d’une augmentation de la pression intraoculaire, qui endommage les fibres du nerf optique.


Dans l’oeil, il y a deux chambres: la chambre antérieure et la chambre postérieure. Ces chambres sont remplies d’humeur aqueuse, qui est un liquide dont la fonction est d’approvisionner la cornée et le cristallin en nutriments. L’humeur aqueuse est sécrétée dans la chambre postérieure par le corps ciliaire et accède à la chambre antérieure en passant entre l’iris et le cristallin par la pupille.


A partir de la chambre antérieure, l’humeur aqueuse est normalent évacuée au niveau de l’angle situé entre la cornée et l’iris (angle iridocornéen) à travers le trabéculum dans le canal de Schlemm qui rejoint la circulation générale. Une gêne à l’évacuation provoque une rétention de l‘humeur aqueuse et donc une augmentation progressive ou soudaine de la pression intraoculaire.

Définition

Le glaucome est une maladie chronique de l’oeil, qui peut être très dangereuse car, à un stade avancé, elle peut endommager la rétine et le nerf optique. Non traité, le glaucome peut évoluer vers une cecité.


La maladie se caractérise par une restriction progressive du champ visuel de l’extérieur vers l’intérieur. Ces réductions du champ visuel sont généralement indolores et dans un premier temps, elles n’entrainent pas de diminution de l’acuité visuelle. Bien souvent, les patients ne remarquent que tardivement qu’ils sont atteints d’un glaucome. Lorsqu’on diagnostique enfin la maladie, les dommages sont déjà irréversibles.


Les causes et les symptômes de la maladie sont très variables. Le risque d’être atteint d’un glaucome augmente avec l’âge. Le glaucome ainsi que ses stades précurseurs touchent 2.4% de la population de plus de 40 ans. Au-delà de 75 ans, la fréquence de la maladie atteint 7-8% et au-delà de 80 ans, 10-15%.

Causes

Glaucome à angle ouvert

Obstacle à l’écoulement de l’humeur aqueuse directement au niveau du trabéculum (zone d’écoulement):

  • Augmentation progressive de la pression intraoculaire
  • Lésions des fibres du nerf optique

Glaucome à pression normale ou à basse pression

Forme rare du glaucome à angle ouvert:

  • Lésion du nerf optique sans augmentation de la pression intraoculaire

 

Glaucome à angle fermé

Augmentation soudaine de la pression intraoculaire:

  • Fermeture généralement congénitale de l’angle iridocornéen

Important: Le glaucome à angle fermé constitue une urgence médicale qui doit immédiatement être traitée.

 

Glaucome secondaire

Augmentation de la pression intraoculaire provoquée par d’autres maladies:

  • Néoformation de vaisseaux sanguins pathologiques par ex. en cas de circulation sanguine réduite lors d’un diabète ou en cas d’occlusion veineuse ou artérielle.
  • Plaie perforante ou contusion
  • Obstruction des voies d’écoulement par des dépôts (par ex. en raison d’une prise prolongée de cortisone ou dépôts pigmentaires).
  • Inflammations oculaires
  • Tumeurs oculaires

 

Glaucome congénital (buphtalmie = oeil de boeuf)

Malformation ou trouble de l’angle iridocornéen avec obstacle à l’écoulement de l’humeur aqueuse:

  • Rarement provoqué par des processus inflammatoires.

Important: cette forme de glaucome survient durant la première année de vie et doit immédiatement être opérée sous peine de cecité.

 

Facteurs de risque

  • Age: la fréquence des glaucomes augmente après 40 ans.
  • Prédisposition familiale: les glaucomes surviennent fréquemment chez des personnes dont les membres de la famille avaient déjà un glaucome.
  • Diabète, artériosclérose, hypertension artérielle
  • Myopie

Troubles (symptômes)

Glaucome à angle ouvert / glaucome à pression normale, glaucome secondaire

  • Restriction progressive du champ visuel, qui passe longtemps inaperçue en raison dune compensation cérébrale.
  • Absence de douleur

 

Glaucome à angle fermé

  • Rougeur conjonctivale
  • Opacité de la cornée
  • Durcissement du globe oculaire
  • Fortes douleurs irradiant dans la tête et les dents
  • Détérioration de lacuité visuelle (perception de halos colorés et vue nébuleuse)

 

Glaucome congénital

  • Augmentation de la pression intraoculaire
  • Hypersensibilité à la lumière et yeux qui coulent
  • Rarement, opacité de la cornée
  • Signe distinctif: grands et beaux yeux
  • Augmentation de la taille du globe oculaire

Examens (diagnostic)

  • Anamnèse avec prise en compte de l’anamnèse familiale, des maladies concomitantes et des symptômes
  • Tonométrie: mesures de la pression intraoculaire, éventuellement répétées, sous anesthésie chez les nourrissons
  • Périmétrie: mesures du champ visuel
  • Gonioscopie: examen de l’angle iridocornéen
  • Examen du fond d’oeil
  • Palpation du globe oculaire

Options thérapeutiques

Les glaucomes devraient être traités le plus tôt possible car les lésions, une fois installées, sont irréversibles. Il est également essentiel de bien suivre le traitement.


Traitement médicamenteux

  • Diminution de la pression intraoculaire
  • Diminution ou inhibition de la production d’humeur aqueuse
  • Rétrécissement des pupilles
  • Régulation de la pression artérielle
  • Traitement des maladies sous-jacentes (diabète, hypertension artérielle, artériosclérose)

Traitement chirurgical

  • Traitement par laser ou trabéculectomie (incision de la conjonctive), qui facilte l’écoulement de l’humeur aqueuse.
  • En cas de glaucome à angle fermé ou ouvert, une iridectomie (résection partielle d’une partie de l’iris) peut à nouveau normaliser l’écoulement de l’humeur aqueuse. Cette intervention peut également être pratiquée à titre préventif.
  • En cas de glaucome congénital, goniotomie (incision du tissu de l’angle iridocornéen qui continue à se développer).

Mesures préventives

Il est recommandé de procéder à des mesures annuelles de la pression intraoculaire à partir de 40 ans, en présence de glaucomes dans la famille ainsi qu’en cas d’artériosclérose, d’hypertension artérielle ou de diabète.

En savoir plus



 
Rect Bottom
 

Sources, symtpômes, options diagnostiques et thérapeutiques

En savoir plus >>

 

La pharmacie spécialisée

Livraison de médicaments à domicile pratique, discrète et à peu de frais

 

Partenaire

 

Sky right 1
Sky right 2
Adserver Footer