Leaderboard

Vous êtes ici: Maladies » Gelures, engelures 29. Juin 2017
Recherche
santeweb.ch
Maladies
Sujets Prioritaires
Actualités
Maladies
Symptômes
Pharmacie à domicile
Alimentation
Prévention
Stress
Premiers secours
Sky Left
Écriture: écriture augmenter écriture diminuer Envoyer comme e-mail Aperçu avant impression

Rect Top

Gelures, engelures

Définition

Gelures, engelures: des cas d’urgence qui nécessitent un traitement rapide et efficace

L’hypothermie comme les gelures sont des cas d’urgence qui nécessitent un traitement rapide et efficace. Voir L’hypothermie >>

 

 

Les gelures affectent les parties du corps exposées (les doigts, orteils, le nez ou les oreilles) lors d'un contact au froid extrême. On observe alors un manque de vascularisation des tissus, qui en viennent à mourir dans les cas les plus graves.

 

Les connaissances et aptitudes spécifiques nécessaires pour pouvoir dispenser les premiers secours sont importantes en cas de gelures : ne jamais utiliser de bouillotte, ne pas frictionner, ni bouger trop brusquement les parties gelées. Les gelures peuvent avoir pour conséquence des engelures ou des modifications de l’aspect de la peau. Selon les circonstances, les gelures importantes (stade III /voir symtpômes) ne sont décelables qu’après plusieurs semaines.

Causes

Une action forte et continue du froid, associée le plus souvent à l’humidité et au vent, provoque une diminution de la vascularisation des parties du corps exposées. Conséquences : atteinte des tissus pouvant aller jusqu’à l’apoptose (mort cellulaire).

Les accidents empêchant le sujet de bouger, notamment dans l’eau, en montagne ou bien le port de vêtements humides, peuvent provoquer une hypothermie. Une chute brutale de la température du corps met la vie en danger ( voir hypothermie >>).

Troubles (symptômes)

Les trois stades des gelures

Stade I :

  • refroidissement, pâleur, douleur aiguë dans la région de la peau la plus exposée (doigts, pieds, joues, oreilles, nez)
  • brunissement de la peau, comme avec les brûlures, une vésiculation apparaît. Les gelures se guérissent généralement sans complications

Stade II – visible seulement après un réchauffement

  • rougeurs, tuméfactions, vésiculation, en particulier des pieds et des mains
  • ampoules claires se guérissent bien
  • ampoules sanguinolentes : plus longues à guérir
  • ampoules crevées avec risques d’infections

 

Stade III – forme la plus sévère de gelures, décelable seulement après plusieurs jours ou semaines

  • peau noire, desséchée, tissu sous-cutané dur (nécrose)
  • perte de sensation
  • ligne de démarcation visible entre le tissu vivant et le tissu nécrosant

Examens (diagnostic)

En général, l’anamnèse et l’état du sujet suffisent à poser un diagnostic.

On effectue un examen corporel du sujet et on contrôle les signes vitaux (coeur / respiration).

 

Important : au début, chaque gelure se présente comme une gelure du stade 1. Ce n’est qu’après plusieurs jours ou semaines que l’on peut constater une gelure de stade III. (voir symtômes)

Options thérapeutiques

Mesures d’urgence

Les gelures et les hypothermies extrêmes sont des cas d’urgence. Les mesures suivantes sont indispensables :

  • gants de protection
  • amener le patient aussi vite que possible dans un lieu chauffé ou le couvrir avec une couverture en laine ou une couverture de survie
  • donner des boissons chaudes et sucrées
  • ne pas activer les parties gelées ; le secouriste essaiera de réchauffer le patient avec sa chaleur. Attention : ne pas frotter, ne pas utiliser de bouillotte, ne pas frictionner avec de la neige ; risque de dommages irréparables !
  • couvrir légèrement les parties du corps gelé
  • plonger les parties gelées dans un bain tiède (maximum 10 °C) ; ajuster la température selon le degré de résistance du sujet à la douleur
  • le réchauffer lentement jusqu’à une température maximum de 38 °
  • administrer éventuellement des antalgiques (aspirine
  • faire bouger les membres atteints si possible et sinon les surélever
  • hospitaliser le patient immédiatement en cas de vésiculation

 

Complications possibles

Une paresthésie apparaissant au cours d’un autre épisode de froid permet parfois de déceler des gelures de premier stade.

 

Lorsque les surfaces des plaies sont importantes, on observe des cicatrices. Une amputation est envisageable pour des gelures de stade III.

En savoir plus



 
Rect Bottom
 

Sources, symtpômes, options diagnostiques et thérapeutiques

En savoir plus >>

Cystite

Infection urinaire

Traitement naturel

 

Sans antibiotique

 

En savoir plus >>

 

La pharmacie spécialisée

Livraison de médicaments à domicile pratique, discrète et à peu de frais

 

Partenaire

 

Sky right 1
Sky right 2
Adserver Footer