Leaderboard

Vous êtes ici: Maladies » Gastro-entérite 26. Mars 2017
Recherche
santeweb.ch
Maladies
Sujets Prioritaires
Actualités
Maladies
Symptômes
Pharmacie à domicile
Alimentation
Prévention
Stress
Premiers secours
Sky Left
Écriture: écriture augmenter écriture diminuer Envoyer comme e-mail Aperçu avant impression

Rect Top

Gastro-entérite

Définition

Gastro-entérite: une inflammation de la muqueuse de l’estomac, du côlon et de l’intestin grêle

La gastro-entérite aiguë est une inflammation de la muqueuse de l’estomac, du côlon et de l’intestin grêle. Elle fait partie des maladies les plus fréquentes chez les enfants et les personnes voyageant dans les zones tropicales.

Causes

La gastro-entérite aiguë est généralement provoquée par des virus ou des bactéries. Les salmonelles, Escherichia coli, les entérocoques, shigella ou encore les campylobacters sont des agents bactériens responsables de la maladie. Chez les enfants en bas âge, la maladie est généralement déclenchée par des rotavirus. Des adénovirus ou des entérovirus peuvent également être à l’origine d’une gastro-entérite.


Des parasites comme les amibes ou les lamblia sont plus rarement mis en cause.


Les principaux symptômes de la maladie sont des vomissements et des diarrhées. En cas d’évolution sévère, les diarrhées peuvent même être sanglantes. La déshydratation du patient constitue le principal risque.

Troubles (symptômes)

  • Vomissements
  • Diarrhées liquides, parfois sanglantes ou glaireuses, au moins trois fois par jour
  • Douleurs abdominales, perte d’appétit
  • Vertiges, céphalées
  • Symptômes grippaux (fièvre, frissons)

 

Signes d’une déshydratation:

  • Urines peu abondantes
  • Muqueuses sèches
  • Perte de poids
  • Perte de l’élasticité cutanée (formation d’un pli lorsqu’on maintient la peau soulevée entre deux doigts)

 

Nourrissons:

Chez les nourrissons, les symptômes suivants peuvent s’ajouter:

  • Fontanelle enfoncée
  • Faible réflexe de succion
  • Réduction du clignement des paupières
  • Production urinaire très réduite

 

La perte importante de liquide peut avoir des conséquences néfastes sur l’organisme. Le risque de déshydratation est particulièrement présent chez les nourrissons et les personnes âgées. Si elle est très importante, cette déshydratation peut entraîner le décès du patient.

Examens (diagnostic)

Les enfants de moins d’un an doivent être suivis et traités par un médecin. Les patients qui vomissent durant plusieurs heures et qui ont de la fièvre doivent également faire l’objet d’un traitement médical.

 

Les méthodes de diagnostic sont:

  • Anamnèse avec prise en compte des symptômes du patient
  • Eventuellement, examen des selles pour identifier l’agent pathogène
  • Analyses sanguines et urinaires pour déterminer l’ampleur de la déshydratation

Options thérapeutiques

  • La plupart des gastro-entérites guérissent sans traitement médicamenteux. Généralement, seuls les symptômes sont traités. Le point le plus important consiste à remplacer le liquide perdu.
  • Les médicaments antidiarrhéiques sont uniquement nécessaires au bout de quelques jours et ne devraient pas être pris sans prescription médicale. Les médicaments qui épaississent les selles ne sont pas recommandés car l’agent pathogène reste alors plus longtemps dans l’intestin.
  • Les antibiotiques ne sont pas efficaces pour tous les agents pathogènes.

Mesures générales

Le point essentiel consiste à remplacer le liquide perdu. Pour éviter une déshydratation, il convient donc de boire 2-3 litres par jour. Les boissons recommandées sont l’eau, le thé, les jus de fruits fortement dilués, les soupes et les bouillies de riz. Les boissons gazeuses sont à éviter, sauf le coca-cola qui peut être consommé modérément de temps à autre. Les nourrissons, les personnes âgées ou les patients qui ne parviennent pas à garder de liquide doivent être traités médicalement. Dans tous ces cas, une hospitalisation est nécessaire.

 

Recette pour une boisson antidiarrhéique (remplacement des électrolytes).

Une boisson contenant des électrolytes permet de remédier rapidement et simplement à la perte de liquide et d’électrolytes:

  • 0,5 litre d’eau bouillie
  • Une demi cuillère à café de sel
  • 4 cuillers à café de glucose ou de sucre
  • Un soupçon de jus d’oranges pour le goût

 

Lorsque la diarrhée cesse, il est possible d’adopter un régime alimentaire léger et progressivement, de reprendre les habitudes alimentaires normales:

  • Une nourriture facile à digérer (biscottes, soupes), les bananes et les abricots sont de bonnes sources de potassium.
  • Les chips ou biscuits apéritifs compensent la perte de sels.

 

De manière générale, il convient d’éviter les plats riches en graisses, les sucreries et les jus de fruits non dilués. Chez les nourrissons, il est possible de diluer le lait avec du thé, tout d’abord dans les proportions 1:1, puis plus tard, 2:1.

Complications possibles

Une perte massive de liquide peut provoquer une apathie, des crises de convulsions, voire des comas. Certaines bactéries comme les salmonelles peuvent également entraîner un empoisonnement du sang, une méningite ou des inflammations des articulations. En cas d’infections bactériennes, une hépatite concomitante avec ictère est aussi possible.

 

Les amibes peuvent attaquer le foie ou d’autres organes du corps. Chez les patients jeunes, les lésions de la muqueuse intestinale peuvent engendrer une intolérance au lactose ou aux protéines du lait.

Mesures préventives

  • Règle de base lors d’un voyage dans un pays chaud : Cook it, peel it or leave it = cuis-le, pèle-le ou laisse-le. En outre, il convient d’être vigilant avec les salades, les boissons, les glaçons et les glaces, tout comme avec les sandwichs contenant de la salade ou des crudités.
  • Faire bouillir l’eau avant de la boire ou boire de l’eau minérale. Cette règle s’applique également au brossage des dents.
  • Il est possible de se faire vacciner contre le choléra et contre la fièvre typhoïde.
  • Ne consommer ni d’oeufs crus ou peu cuits (surtout en été), ni de volaille insuffisamment cuite, ni de fruits ou salades non lavés.
  • Certaines maladies intestinales (par ex. provoquées par les salmonelles) sont très contagieuses. Des mesures d’hygiène très strictes sont de rigueur dans ce cas.
  • Après un passage aux toilettes, il est impératif de se laver les mains.

En savoir plus



 
Rect Bottom
 

Sources, symtpômes, options diagnostiques et thérapeutiques

En savoir plus >>

 

La pharmacie spécialisée

Livraison de médicaments à domicile pratique, discrète et à peu de frais

 

Partenaire

 

Sky right 1
Sky right 2
Adserver Footer