Leaderboard

Vous êtes ici: Maladies » Diabète de grossesse, diabète gestationnel, diabète gravidique 27. Mars 2017
Recherche
santeweb.ch
Maladies
Sujets Prioritaires
Actualités
Maladies
Symptômes
Pharmacie à domicile
Alimentation
Prévention
Stress
Premiers secours
Sky Left
Écriture: écriture augmenter écriture diminuer Envoyer comme e-mail Aperçu avant impression

Rect Top

Diabète de grossesse, diabète gestationnel, diabète gravidique

Définition

Diabète de grossesse: un complication le plus fréquente de la grossesse
On parle de diabète gestationnel lorsque des troubles du métabolisme glucidique (glycémie trop élevée) surviennent pour la première fois au cours de la grossesse. Cette affection fait partie des complications les plus fréquentes de la grossesse.
 
En règle générale, le diabète gestationnel intervient au cours du dernier trimestre de la grossesse et disparaît après l’accouchement.
Les facteurs de risque principaux de développer cette maladie sont l’âge, le surpoids et un diabète connu dans la famille.
 
Un diabète de grossesse non traité présente un risque pour la santé de la mère et de l’enfant. Etant donné que le diabète gestationnel évolue souvent de façon asymptomatique, il est essentiel de surveiller la glycémie dans le cadre du suivi prénatal. La prise en charge de la glycémie grâce à un régime alimentaire adapté ou à l’insuline dans les cas plus graves, permet d’éviter en grande partie les séquelles chez la mère comme chez l’enfant.

Causes

Au cours de la grossesse, différentes hormones spécifiques provoquent une augmentation de la glycémie. Normalement, le pancréas produit alors une quantité accrue d’insuline, faisant baisser la glycémie, pour compenser. Néanmoins, chez certaines femmes enceintes, le pancréas n’est pas en mesure de fournir ce travail supplémentaire, provoquant un manque d’insuline. En conséquence, la glycémie reste souvent supérieure à la normale.

 

Facteurs de risque pour un diabète de grossesse:

  • Surpoids
  • Cas de diabète dans la famille (parents, frères et soeurs)
  • Diabète de grossesse au cours d’une grossesse précédente
  • Age supérieur à 30 ans
  • Fausses-couches répétées
  • Naissance prématurée avec poids de naissance supérieur à 4'000 grammes

Troubles (symptômes)

Dans la plupart des cas, la mère ne présente pas les signes typiques du diabète (sensation intense de soif, miction fréquente).
 
Souvent, des signes non spécifiques indiquent un diabète: plus grande fragilité face aux infections des voies urinaires, hypertension, quantité accrue de liquide amniotique ou présence accrue de sucres dans l’urine. 

 

Non traité, le diabète de grossesse peut avoir les répercussions suivantes sur l’enfant:

  • Taille et poids de naissance plus importants (plus de 4500 grammes)
  • Troubles de la maturation des organes, en particulier des poumons
  • Complications à l’accouchement
  • Hypoglycémie de l’enfant après la section du cordon ombilical
  • Augmentation du taux de bilirubine dans le sang (jaunisse du nourrisson): coloration jaunâtre de la peau et du blanc des yeux
  • Hypocalcémie, avec une tendance aux crampes musculaires – taux accru de malformations

Examens (diagnostic)

  • Surveillance de la glycémie dans le cadre du suivi prénatal
  • Chaque femme enceinte devrait effectuer un test de tolérance au glucose (par voie orale) entre la 24ème et la 28ème semaine de grossesse
  • Chez les femmes enceintes à risque, ce test devrait déjà être effectué au cours du premier tiers de la grossesse

Options thérapeutiques

Objectif: atteindre une glycémie normale. Plus la glycémie est normalisée rapidement, moins les risques pour la santé de la mère et de l’enfant seront importants.

 

Traitement de l’hyperglycémie:

  • Changements des habitudes alimentaires: dans la plupart des cas, des mesures alimentaires suffisent: nourriture pauvre en graisses et riche en fibres. Faire éventuellement appel à un nutritionniste.
  • Activité physique régulière: natation, marche, monter les escaliers, exercices légers avec des haltères.
  • Chez près de 25% des patientes, un traitement complémentaire par insuline doit être initié. Attention: les comprimés antidiabétiques oraux ne doivent pas être pris par la mère en raison des risques pour l’enfant.

 

Traitement de l’enfant:

  • Surveillance, comme dans le cas d’un bébé prématuré, tente à oxygène
  • Contrôle régulier de la glycémie, surtout dans les premières semaines après la naissance

Complications possibles

En raison du poids et de la taille élevés de l’enfant, des problèmes de place peuvent survenir au cours de l’accouchement. Fréquemment, l’accouchement se fait par césarienne.
 
Le diabète de grossesse peut entraîner un retard du développement de l’enfant dans le ventre de la mère, plus précisément un ralentissement de la maturation du poumon.
 
L’hypoglycémie de l’enfant directement après l’accouchement peut provoquer des lésions minimales du cerveau, conduisant plus tard à des problèmes psychomoteurs et comportementaux.
 
Beaucoup de femmes ayant développé un diabète de grossesse présentent un risque supérieur d’être atteintes par la suite d’un diabète de type 2 (diabète sucré de type 2). Chez les enfants, le risque de développer un diabète de type 2 plus tard est également plus élevé. Chez certaines femmes, le diabète de grossesse ne disparaît pas après l’accouchement et se transforme directement en diabète de type 2.

En savoir plus



 
Rect Bottom
 

Sources, symtpômes, options diagnostiques et thérapeutiques

En savoir plus >>

 

La pharmacie spécialisée

Livraison de médicaments à domicile pratique, discrète et à peu de frais

 

Partenaire

 

Sky right 1
Sky right 2
Adserver Footer