Leaderboard

Vous êtes ici: Maladies » Dermatite fessière du nourrisson, mycose fessière du nourrisson 27. Avril 2017
Recherche
santeweb.ch
Maladies
Sujets Prioritaires
Actualités
Maladies
Symptômes
Pharmacie à domicile
Alimentation
Prévention
Stress
Premiers secours
Sky Left
Écriture: écriture augmenter écriture diminuer Envoyer comme e-mail Aperçu avant impression

Rect Top

Dermatite fessière du nourrisson, mycose fessière du nourrisson

Définition

Dermatite fessière du nourrisson

Le terme dermatite fessière du nourrisson ne désigne pas une maladie particulière car les causes peuvent en être multiples, mais fournit une indication sur la localisation de l'irritation (inflammation) de la peau.


La dermatite fessière du nourrisson se manifeste par une irritation au niveau des fesses. Elle est provoquée par des acides des urines et des selles, très aggressifs pour la peau. En raison de la moiteur de la peau, de simples irritations cutanées peuvent engendrer de petites lésions et favoriser ainsi la colonisation par des champignons ou des bactéries. Une simple rougeur peut donc rapidement se transformer en infection.


On parle de dermatite fessière du nourrison en cas d'inflammation et de mycose fessière en cas de colonisation par des champignons.


Pratiquement tous les nourrissons souffrent au moins une fois durant leur vie d'une dermatite fessière d’intensité légère.

Causes

Les causes de dermatite fessière peuvent être multiples:

  • L'urée contenue dans l'urine est décomposée en ammoniac, qui est agressif et néfaste sur la peau. Son action est comparable à celle d’un lavage fréquent des mains avec du savon. En cas de destruction du manteau de protection acide, la peau est fragilisée et exposée à la colonisation par différents germes, bactéries, champignons (surtout les levures).
  • L'atteinte par des levures (candidose) constitue une cause fréquente de mycose fessière du nourrisson.
  • En plus des conditions locales à l’intérieur des couches propices à la prolifération de germes, la dermatite peut aussi être d‘origine intestinale. Dans ce contexte, une analyse des selles pour détecter une éventuelle colonisation par des champignons peut s’avérer utile. En cas de candidose intestinale, un traitement de la bouche et des intestins s'impose.
  • Les aliments, boissons et médicaments consommés par l'enfant sont éliminés soit par les urines soit par les selles. Les aliments acides s’ils sont consommés en grande quantité irritent la peau. Parmi ces aliments, on compte non seulement le citron, mais également d'autres fruits exotiques incorporés dans les aliments destinés aux nourrissons. Les plats épicés sont également néfastes.
  • Le contact intensif entre les produits de soins et la peau dans un milieu chaud et occlusif favorise les irritations et intolérances. Les pâtes douces sont plus appropriées que les pommades ou les crèmes. En cas de suspicion d'une intolérance aux produits de soin utilisés, il est recommandé de les appliquer sur une autre zone de peau pour les tester. Même les lingettes de toilettes, qui sont aujourd'hui très utilisées, contiennent en général des parfums et des conservateurs, qui peuvent ne pas être tolérés par le bébé.
  • Une intolérance aux couches industrielles est également envisageable. Toutefois, les couches traditionnelles présentent aussi des risques, en plus de l'humidité.
  • Les lessives et les adoucissants contiennent de nombreux parfums, peuvant provoquer une réaction chez l'enfant.

Troubles (symptômes)

La dermatite fessière s‘observe dans la région génito-anale, pouvant s'étendre jusqu'à l'intérieur des cuisses, au dos et au bas-ventre. La région de l'aine est généralement épargnée.


Des rougeurs mal délimitées associées à des vésicules, des érosions et des squames apparaissent. On observe également de petits nodules solides. Des altérations cutanées squameuses et tachetées ainsi qu'un suintement dans la zone affectée s’observent également.

Examens (diagnostic)

  • Evaluation exacte des symptômes
  • Lorsqu’on suspecte une infection par des levures ou des bactéries, le médecin peut procéder à un frottis pour analyses microbiologiques.
  • Diagnostic différentiel avec des maladies ayant des symptômes similaires comme l'eczéma, le psoriasis ou l'herpès.

Options thérapeutiques

Si l’irritation des fesses ou la mycose fessière ne sont pas traitées immédiatement, l’inflammation de la peau risque de se propager; elle sera alors plus difficilement maitrisée. Dans ce cas, l'enfant ressent de fortes démangeaisons, brûlures ou douleurs au niveau de la peau, surtout lorsqu'il mouille sa couche.

 

Que faire en cas de dermatite?

  • Les couches doivent être changées lorsqu'elles ont été souillées et au plus tard 3-4 heures après.
  • Il convient de bien nettoyer les plis de peau et de les sécher correctement.
  • Les résidus de pommade doivent être enlevés avec de l'huile (huile d'amande, huile d'olive).
  • Coucher ou laisser marcher l'enfant à quatre pattes sans couche.
  • Appliquer des pâtes absorbant l'humidité (par ex. pâte à base d'oxyde de zinc).
  • En cas de suspicion d'une intolérance à un certain type de couche, il est recommandé de changer de marque de couches pendant plusieurs jours pour observer d’éventuelles modifications.

Il est nécessaire de consulter un médecin en cas de lésions ouvertes, d'altérations de la peau, de présence de pus ou de suintement. Une mycose fessière est traitée par des crèmes antimycosiques. Pour les cas graves, un médicament à base de cortisone à faible dose est associé au traitement local par crème.

Mesures préventives

  • Changement régulier des couches.
  • Eviter de laver les fesses trop souvent car cela détruit la barrière cutanée naturelle; mieux vaut utiliser une huile douce pour éliminer les souillures et les résidus de pommade.
  • Veiller à bien sécher les fesses, également dans les plis.
  • Allonger ou laisser marcher l'enfant à quatre pattes sans couche.
  • Eviter les plats épicés et acides chez l'enfant et chez la mère qui allaite.
  • Le sucre constitue un terrain très favorable pour les champignons de type levure.

En savoir plus



 
Rect Bottom
 

Sources, symtpômes, options diagnostiques et thérapeutiques

En savoir plus >>

 

La pharmacie spécialisée

Livraison de médicaments à domicile pratique, discrète et à peu de frais

 

Partenaire

 

Sky right 1
Sky right 2
Adserver Footer