Leaderboard

Vous êtes ici: Maladies » Appendicite, inflammation de l’appendice 31. Mars 2017
Recherche
santeweb.ch
Maladies
Sujets Prioritaires
Actualités
Maladies
Symptômes
Pharmacie à domicile
Alimentation
Prévention
Stress
Premiers secours
Sky Left
Écriture: écriture augmenter écriture diminuer Envoyer comme e-mail Aperçu avant impression

Rect Top

Appendicite, inflammation de l’appendice

Définition

Appendicite: inflammation de l’appendice

Le caecum est un organe du bas-ventre, qui fait partie du gros intestin. L’appendice est un diverticule naturel qui prolonge le caecum et qui est susceptible d’être infecté par des agents pathogènes.


L’appendicite se caractérise par une inflammation de l’appendice. L’évolution de la maladie peut aller d’une irritation légère à une appendicite aiguë et, éventuellement, à une appendicite chronique.

Causes

La cause principale de l’appendicite est un obstacle à la vidange de l’appendice. Dans certains cas, ce blocage est dû à des corps étrangers comme des noyaux de cerise. Par contre, le blocage est plus souvent dû à des selles très dures, à des parasites ou à un changement de position de l’appendice. Des troubles circulatoires consécutifs aux problèmes de vidange augmentent le risque d’infection. Chez l’enfant, l’appendicite est souvent associée à d’autres maladies.

Troubles (symptômes)

  • Douleurs subites au niveau de la fosse iliaque droite (en bas, à droite du nombril).
  • Accentuation des douleurs en cas de toux, d’éternuement et à la marche.
  • Déplacement des douleurs vers le côté droit du bas-ventre.
    Perte d’appétit, nausées, vomissements
    Température (jusqu’à environ 39°)
  • Constipation, flatulences

Dans seulement 50 % des cas, les symptômes de l’appendicite sont caractéristiques, comme décrits ci-dessus. Il est particulièrement difficile de poser un diagnostic fiable chez les enfants.


En cas de déplacement de l’appendice chez les femmes enceintes, des douleurs peuvent survenir dans la partie droite supérieure ou centrale de l’abdomen. Chez les patients âgés, les symptômes ne sont pas aussi caractéristiques; il est donc plus difficile d’en poser un diagnostic correct.

Examens (diagnostic)

  • Anamnèse avec prise en compte des symptômes du patient
  • Examen physique (palpation du ventre et du rectum)
  • Analyses sanguines (taux élevé de leucocytes = signe d’inflammation)
  • Echographie de l’abdomen
  • Eventuellement, tomodensitométrie de l’abdomen
  • Analyse des urines
  • Chez les femmes, test de grossesse et examen gynécologique pour exclure une grossesse tubaire et éventuellement, des kystes ou des inflammations.

Options thérapeutiques

Une appendicite aiguë doit immédiatement être opérée. Cette intervention chirurgicale est appelée appendicectomie.

 

En cas d’appendicite chronique, il convient d’opérer en dehors des poussées douloureuses.

Complications possibles

En cas d’inflammation très aiguë de l’appendice, une perforation dans le péritoine est possible. On parle alors d’appendicite perforée. Lors d’une appendicite perforée, des matières fécales pénètrent dans le péritoine, provoquant une inflammation. Dans ce cas, on parle de péritonite. Il s’agit d’une urgence médicale, qui nécessite un traitement immédiat.


Lorsque l’inflammation de l’appendice s’étend aux tissus avoisinants, un abcès peut se former dans l’abdomen, ce qui nécessite une intervention chirurgicale.



 
Rect Bottom
 

Sources, symtpômes, options diagnostiques et thérapeutiques

En savoir plus >>

 

La pharmacie spécialisée

Livraison de médicaments à domicile pratique, discrète et à peu de frais

 

Partenaire

 

Sky right 1
Sky right 2
Adserver Footer