Leaderboard

Vous êtes ici: Actualités » Santé publique 29. Mars 2017
Recherche
santeweb.ch
Santé publique
Sujets Prioritaires
Actualités
Santé publique
Publireportage
Maladies
Symptômes
Pharmacie à domicile
Alimentation
Prévention
Stress
Premiers secours
Sky Left
Écriture: écriture augmenter écriture diminuer Envoyer comme e-mail Aperçu avant impression

Rect Top

Les coûts des hôpitaux augmentent plus rapidement dans le domaine ambulatoire

16.8 millions de consultations ambulatoires et 1.4 million d’hospitalisations ont été dénombrés dans les hôpitaux suisses en 2014. Les coûts s'accroissent plus rapidement dans le domaine ambulatoire que dans le domaine hospitalier, une tendance perceptible ces cinq dernières années.

Les appareils d’imagerie médicale sont utilisés majoritairement dans le domaine ambulatoire. Ce sont là quelques-uns des résultats des statistiques de la prise en charge dans les hôpitaux établies par l'Office fédéral de la statistique (OFS).

 

Le domaine ambulatoire des hôpitaux a occasionné en 2014 des coûts qui se montent à 6,7 milliards de francs. Cela représente une augmentation de 5,4% par rapport à l'année précédente. Les coûts de séjours en établissement ont atteint 17,9 milliards de francs (+3,9%). Un cas d'hospitalisation a coûté en moyenne 12'800 francs, soit 300 francs de plus qu'en 2013. Ces cinq dernières années, les coûts du domaine ambulatoire ont augmenté en moyenne de 2% de plus que ceux du domaine hospitalier.

 

46'000 consultations ambulatoires par jour dans les hôpitaux

Près d'un quart (23%) de toutes les consultations ambulatoires (par ex. chirurgie de jour, radiothérapies, endoscopies, etc.) ont eu lieu dans les cinq hôpitaux universitaires de la Suisse, 39% dans les 34 plus grands hôpitaux de soins généraux (prise en charge centralisée) et 19% dans les plus petits hôpitaux de ce domaine. Les consultations ambulatoires restantes se sont réparties entre les cliniques spécialisées: 9% dans les cliniques psychiatriques et 10% dans des cliniques avec des spécialisations diverses comme la réadaptation, la chirurgie ou la pédiatrie.

 

Un million de personnes hospitalisées

1.4 million d’hospitalisations ont été comptabilisées en 2014. Ces séjours hospitaliers se répartissent entre plus d’un million de personnes (12% de la population). Ce chiffre est en progression de 1,8% par rapport à 2013, alors que parallèlement la croissance de la population n'a été que de 1,2%. Les médecins et le personnel soignant des hôpitaux suisses ont accompli au total près de 13 millions de journées de traitement.

 

288 établissements hospitaliers, dont 19 maisons de naissance, ont été recensés en 2014. Ils se répartissaient sur 560 sites dans toute la Suisse. 43% de ces derniers proposent des soins aigus.

 

Quelque 200 scanners CT en activité

En 2014, les hôpitaux suisses disposaient de 172 appareils d'imagerie par résonance magnétique (IRM), avec lesquels 3100 examens ont été effectués en moyenne par appareil, soit 3% de plus qu'en 2013. 17% de ces appareils IRM étaient installés dans les hôpitaux universitaires et 44% dans les hôpitaux de prise en charge centralisée. 9 examens en moyenne par jour sont effectués par IRM dans les hôpitaux suisses, dont 7 sont facturés à des tarifs ambulatoires.

 

La situation est à peu près semblable pour les scanners CT: 11 examens par jour en moyenne, dont 60% relevant du domaine ambulatoire. Les 201 scanners CT installés dans les hôpitaux suisses ont été utilisés à 804'455 reprises en 2014. Cela représente un taux de 97,7 examens CT pour 1000 habitants. Dans le domaine des procédés d'imagerie, on dénombrait en outre 29 scanners TEP (tomoscintigraphie par émission de positrons), 138 appareils d'angiographie et 65 caméras gamma.

 

Près de 100'000 hospitalisations pour troubles mentaux et du comportement

Depuis 2012, les maladies du système ostéo-articulaire représentent la cause la plus fréquente des hospitalisations. Elles comprennent l'arthrose, les problèmes articulaires et les problèmes dorsaux et ont conduit à 184'000 hospitalisations. Les diagnostics individuels de loin les plus fréquents sont l'arthrose du genou et l'arthrose de la hanche.

 

Les blessures (172'000 cas) viennent en deuxième position des causes d'hospitalisation, la commotion cérébrale étant ici le diagnostic individuel le plus fréquent. Au troisième rang, on trouve les maladies du système circulatoire (154'000 cas), par exemple l'infarctus aigu du myocarde (crise cardiaque) ou l'insuffisance cardiaque (faiblesse cardiaque), qui devancent les maladies du système digestif (115'000) et les tumeurs (114'000).

 

95'000 hospitalisations résultaient de troubles mentaux ou du comportement (y compris les cas de démence et de schizophrénie). Les causes d'hospitalisation les plus fréquentes sont ici les troubles affectifs comme les dépressions et les troubles dus à l'alcool (par exemple dépendance et intoxication aiguë).

Office Fédéral De La Statistique OFS

26.11.2015 - dzu

 
Rect Bottom
 

Sources, symtpômes, options diagnostiques et thérapeutiques

En savoir plus >>

 

La pharmacie spécialisée

Livraison de médicaments à domicile pratique, discrète et à peu de frais

 

Partenaire

 

Sky right 1
Sky right 2
Adserver Footer