Leaderboard

Vous êtes ici: Actualités 24. Juin 2017
Recherche
santeweb.ch
Actualités
Sujets Prioritaires
Actualités
Santé publique
Publireportage
Maladies
Symptômes
Pharmacie à domicile
Alimentation
Prévention
Stress
Premiers secours
Sky Left
Écriture: écriture augmenter écriture diminuer Envoyer comme e-mail Aperçu avant impression

Rect Top

Les chutes font de plus en plus de victimes chez les seniors

Année après année, quelque 1700 personnes perdent la vie en Suisse dans l'exercice d'activités quotidiennes. 8 décès sur 10 sont des chutes qui, dans la plupart des cas, touchent des seniors. Et la tendance est à la hausse, comme il ressort d'une analyse du bpa – Bureau de prévention des accidents. Le problème s’amplifiera encore et représente l’un des principaux défis pour la prévention des accidents.

En 2011, 1483 personnes ont perdu la vie en Suisse suite à une chute dans l'environnement domestique. 15 820 autres se sont grièvement blessées ou sont devenues invalides. C'est ce qui ressort de la statistique des accidents STATUS 2014 du bpa. Les chutes occupent ainsi la première place des causes de décès accidentelles. En comparaison, les accidents de la circulation routière font chaque année quelque 300 victimes et ceux de sport environ 140.
 
Les seniors sont particulièrement touchés par les chutes. Alors que pour 100 000 habitants entre 0 et 60 ans, on compte 1 décès dû à une chute, chez ceux dont l'âge est compris entre 61 et 70 ans, on en compte 9. Chez les 71 à 80 ans, ils sont déjà 41, chez les 81 à 90 ans, 230, et chez les plus de 90 ans, 758 décès sont à déplorer. La moitié des 81 230 chutes en moyenne dont les seniors sont victimes ont lieu à domicile ou dans l'environnement domestique immédiat (jardin, par ex.), et un peu moins d'un quart dans l'espace public (sur le trottoir, par ex.). 56 720 accidents ont lieu de plain-pied en trébuchant ou en glissant, 12 660 seniors se blessent en chutant dans les escaliers, 10 250 en tombant d'une certaine hauteur (d'une échelle, par ex.).

 

Quand bien même les chutes représentent, et de loin, le risque d'accident le plus élevé chez les seniors et qu'elles causent très souvent des blessures sérieuses, les principaux intéressés sont encore moins conscients de la gravité du problème que les autres tranches d'âge. Selon un sondage représentatif effectué par l'Institut LINK sur mandat du bpa en mars de cette année, seuls 15% des interviewés de plus de 75 ans pensent que les chutes se soldent «très souvent» par des blessures qui nécessitent un traitement médical. Toutes tranches d'âge confondues, 27% sont du même avis.


La part des seniors dans la population suisse ne cessant d'augmenter, les chutes comme type d'accident gagneront elles aussi continuellement en importance. Le bpa affronte ce défi aujourd'hui déjà. Entre autres mesures de prévention, citons le programme d'entraînement 3x3 «Bien équilibré au quotidien» et les balance discs du bpa pour exercer l'équilibre et la force. De plus, le bpa propose aux entreprises un SafetyKit «Chutes» pour les aider à sensibiliser leurs employés à cette problématique et à réduire le nombre de chutes.


Enfin, le bpa conseille les responsables d'EMS lors de la réalisation de mesures constructives pour la prévention des chutes.

bpa – Bureau de prévention des accidents

05.08.2014 - dzu

 
Rect Bottom
 

Sources, symtpômes, options diagnostiques et thérapeutiques

En savoir plus >>

 

La pharmacie spécialisée

Livraison de médicaments à domicile pratique, discrète et à peu de frais

 

Partenaire

 

Sky right 1
Sky right 2
Adserver Footer