Leaderboard

Vous êtes ici: Actualités 21. Janvier 2017
Recherche
santeweb.ch
Actualités
Sujets Prioritaires
Actualités
Santé publique
Publireportage
Maladies
Symptômes
Pharmacie à domicile
Alimentation
Prévention
Stress
Premiers secours
Sky Left
Écriture: écriture augmenter écriture diminuer Envoyer comme e-mail Aperçu avant impression

Rect Top

Des os solides tout en vieillissant – astuces pour prévenir lꞋostéoporose

L’ostéoporose est une maladie des os engendrant une perte de la masse osseuse. La structure osseuse devient alors si fragile que des traumatismes de faible intensité suffisent à provoquer des fractures. D’après les estimations du professeur Dr. Joachim Grifka, directeur de la clinique orthopédique de l’université de Regensbourg en Bad Abbach en Allemagne, sept pourcent des femmes âgées de plus de 55 ans seraient concernées.

Prévenir lꞋostéoporose
 
Chaque être humain perd en règle générale un tiers de sa masse osseuse entre 35 et 70 ans  - un processus du vieillissement tout à fait naturel qui augmente néanmoins le risque de fractures. On parle d’ostéoporose lorsque cette disparition de substance osseuse est fortement prononcée.
 
L’ostéoporose peut se manifester par plusieurs troubles: le plus souvent, les patients souffrent de maux chroniques de dos et de la colonne vertébrale. Lorsque la maladie est avancée,  des fractures vertébrales surviennent, ce qui cause une déformation et un rapetissement de la colonne vertébrale. Les os du poignet, de l’avant-bras et le col du fémur risquent également de fracturer. Selon une étude récente, environ 330.000 fractures par an sont dues à l’ostéoporose, le plus fréquemment à la suite d’une bête chute.

 

Facteurs de risque pour l’ostéoporose non-influençables:

  • Perte de la substance osseuse due au vieillissement
  • La densité osseuse des femmes, densité étant d’emblée plus faible que celle des hommes, est une nouvelle fois réduite lorsque la ménopause débute
  • Contexte génétique et héréditaire

 

Facteurs de risque pour l’ostéoporose influençables:

  • Carence d’activité physique
  • Mauvaise alimentation
  • Consommation de tabac et/ou d’alcool importante

"Les premiers signes cliniques d’une ostéoporose sont une diminution de la taille corporelle de plus de 4 cm, des fractures survenues sans véritable traumatisme, des douleurs osseuses notamment du dos, ainsi qu’un affaiblissement des muscles", explique professeur Grifka.

 

Le diagnostic de cette maladie est important: l’ostéoporose nécessite un traitement adéquat. Le but premier est d’éviter des fractures à conséquences dramatiques (p.ex. les fractures de hanches ou du col du fémur).

 

Comment traiter lꞋostéoporose

Si le patient souhaite, dans un premier temps, traiter la diminution de la densité osseuse survenant avec l’âge par des moyens naturels, une alimentation riche en calcium comprenant beaucoup de produits laitiers ou de l’eau minérale riche en calcium est conseillée.
 
Il est également recommander d’exercer une activité physique régulière, car celle-ci stimule la densification osseuse et la fortification des muscles. Une ostéoporose diagnostiquée avec certitude nécessite également un traitement médicamenteux. En font partie les substitutions de calcium et de vitamine D3, ainsi que les bisphosphonates (médicaments interagissant dans le métabolisme osseux). Les douleurs sont traitées grâce à des antalgiques adéquats. Le traitement thérapeutique peut durer trois à cinq ans. Passer ce lapse de temps, l’indication doit être réévaluée.

 

En savoir plus

Clinique orthopédique de l’université de Regensbourg

18.04.2014 - dzu

 
Rect Bottom
 

Sources, symtpômes, options diagnostiques et thérapeutiques

En savoir plus >>

 

La pharmacie spécialisée

Livraison de médicaments à domicile pratique, discrète et à peu de frais

 

Partenaire

 

Sky right 1
Sky right 2
Adserver Footer